//
Vous lisez...

Prévention

NINE C – Campagne de sensibilisation sur la méningite C

Lancement nouvelle campagne de sensibilisation sur la méningite C. La méningite C est une maladie infectieuse grave transmise par une bactérie, le méningocoque C. Ellepeut être fulgurante, voire fatale.

Aujourd’hui, la France est en retard en termes de vaccination, au niveau européen. Il est donc important quechaque acteur – associations, professionnels de santé, industriels, pouvoirs publics et autorités de santé – semobilise et laisse son imagination prendre le pouvoir pour recréer un discours non seulement raisonné maiségalement entendu par toute la population.

POUR VOIR LE FILM (2mn30) cliquez ici : http://www.nine-c-lefilm.fr/

Disponible en France depuis 2002, Meningitec permet de prévenir les infections dues à Nesseria meningitis, méningocoque du groupe C. Une dose unique permet de vacciner efficacement les petits et grands enfants de 12 mois à 24 ans. Le vaccin Meningitec dont le prix public est de 24,15 €, est donc désormais remboursé à 65 % pour les personnes de 12 mois à 24 ans.

Quels sont les symptômes d’une méningite ?

Une fièvre mal supportée qui peut être accompagnée de courbatures (surtout dans les jambes), mains et pieds froids, très mauvaise mine (teint gris, bleuté,marbré…), vomissements, violents maux de tête, gêne à la lumière, changement de comportement, somnolence, nuque raide. Une ou plusieurs tâches rouges ou violacées typiques (Purpura fulminans), n’importe où sur la peau. Ces signes doivent vous inciter à consulter en urgence.

Discussion

7 Réponses pour “NINE C – Campagne de sensibilisation sur la méningite C”

  1. Merci pour cette article. Dommage que ‘comment l’attrape-t-on ?’ n’est pas complètement traiter.

    Publié par Onita | 20 juin 2011, 19 h 51 min
  2. Bonjour,
    Je suis vraiment désolé de vous contredire, néanmoins de nombreuses études scientifique prouvent que les vaccins sont inefficaces et qu’ils détruisent notre système immunitaire de façon irréversible.

    Ouvrons grand les yeux, et soyons vigilants dans nos actes, la peur est le meilleur moyen d’obtenir ce qu’ils (les laboratoire pharmaceutiques) veulent…

    Bien à vous

    Publié par Vaccins dangereux ! | 9 septembre 2011, 13 h 04 min
  3. Risible !
    Vos propos sont faux et débiles !

    Les vaccins sauvent des vies chaque jour. C’est facile de dire que des études prouvent “ca” ou “ca” sans jamais citer de sources… La médecine actuelle ne se pratique qu’avec l’EBM : la médecine fondée sur les preuves… et franchement la vaccination a largement fait preuve de son efficacité !

    Publié par Doc Zerep | 10 septembre 2011, 10 h 50 min
  4. quand comme moi vous aurez perdu votre fille de 17 ans de cette maladie vous ne tiendrez plus ce genre de discours, vous aurez juste tout le reste de votre vie pour regretter de ne pas l’avoir vaccinée!!!

    Publié par laurence | 2 décembre 2011, 22 h 24 min
  5. Bonjour ,je suis Dominique Filiol de Raimond , la maman de Samanhi qui, moi, avais bien reconnu les principaux signes d’alerte, sans vouloir y croire je les aie énumérée au SAMU qui chose inadmissible pour un médecin m’a demandée si ma fille avait des ” boutons “, terme totalement inapproprié quand on recherche les premiers signes d’un purpura fulminans. Non Samanthi ne présentait pas de ” boutons ” et je n’ai pas poussé plus loin mon investigation. Si, l’on m’avait parlé de taches, peut être aurais je pensé au purpura fulminans et l’aurais je examinée des pieds à la tête.. Samanthi avait une température de 39,9 elle présentait des vomissements ” en jets ” une céphalée intense associée à une raideur de la nuque dans la nuque et des douleurs dans les membres membres… Le Samu du chu de Rouen ne s’est pas déplacé j’ai moi même transporté ma fille , avec beaucoup de mal… J’ai énuméré lors de mon arrivée aux urgences les symptômes qu’elle présentait et, sur la feuille d’entrée, comme motif d’observation il ne restait plus que la fièvre et les vomissements… Elle est restée sans surveillance pratiquement toute la nuit, les tubes de prélèvement ont étés “oubliés” sur un chariot de linge, et, on m’a empêchée, en toute illégalité de me rendre à ses côtés… le matin vers 6 h, j’ai pu enfin me rendre près d’elle et là, j’ai vu une petite tache marron au coin de sa lèvre. Je l’ai signalée et celle ci n’a vraiment été prise en considération que vers 8h30 heure à laquelle elle était entièrement couverte de taches et en état de choc… Samanthi est décédée quelques plus tard dans des conditions inhumaines, indignes, violentes, je parle de violence physique et morale… Samanthi avait 18 ans… Alors oui, bien sûr, vaccinez un maximum de personnes informez le ” commun des mortels ” de l’importance de la reconnaissance précoce des signes de la méningite mais sensibilisez aussi tous ces médecins, infirmiers dîtes leur que nul n’est à l’abri d’une erreur mais qu’ils n’ont pas le droit d’être négligents ou fatigués ou tout simplement incompétents quand la vie de nos enfants dépend de leur sérieux. Ils n’ont pas le droit de se comporter d’une manière inhumaine et stupide, tellement stupide… La maman de Samanthi ; j’ai fais sur facebook un site sur ma fille car je ne veux pas qu’on l’oublie, je veux que l’on sache ce qui s’est passé…

    Facebook : samanthi iliol de raimond

    Publié par samanthi filiol de raimond | 3 décembre 2011, 17 h 23 min
  6. L’affiche est-elle à disposition pour une campagne sur la vaccination de la méningite C ?

    Publié par Blondeau Marie | 24 mars 2014, 20 h 21 min

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] the article here: NINE C – Campagne de sensibilisation sur la méningite C This entry was posted in Uncategorized and tagged est-une, méningite, niveau-europ, par-une, […]

Laisser un commentaire