//
Vous lisez...

Médecine

Urgences : diversité rime avec communiquer

Pour avoir vécu des situations de communication difficile aux urgences, genre interrogatoire dans mon espagnol niveau lycée, ou communication avec les mains car je ne maitrise pas le malien, ou encore récemment, le chti… Je dois dire chapeau à l’équipe qui a pensé et réalisé le nouveau Kit de communication dont sont équipées désormais certains services d’urgences. Je pense barrière de la langue, mais cet outil est également pratique quand il s’agit de communiquer avec un patient victime d’AVC ou d’un handicap entravant le dialogue.

Mis au point par la mission handicap de l’AP-HP, le kit a été testé en avant-première dans de grands hôpitaux comme Robert-Debré, Saint-Antoine, Tenon, Lariboisière et Cochin. Le verdict est clair : le classeur en plastique a fait un carton !
Il est en effet en plastique pour pouvoir être désinfecté comme il se doit, les services d’urgences étant un grand lieu de passage, ils sont également grands pourvoyeurs d’infections.

Comment ça marche ?
Présenté sous forme de triptyque, il se compose d’un tableau de pictogrammes permettant au patient de s’exprimer au cours de l’examen (j’ai chaud, j’ai soif, j’ai mal, …), de feuillets mobiles traduisant également sous forme de symboles les questions les plus souvent posées lors d’un examen médical (depuis combien de temps avez-vous mal ? avez-vous de la température ? …) et d’outils permettant de compléter les questions ou d’apporter une réponse (oui – non, Abécédaire, échelle de douleur,…). Les logos des feuillets mobiles sont notamment sous-titrés en russe, tamoul, chinois mandarin et arabe, langues pour lesquelles il est parfois difficile de trouver, en situation d’urgences, un interprète.

Les diagnotics deviennent alors plus précis et les caractères urgents sont mieux détectés. Au final nous pourrons mieux cibler nos interrogatoires en étant sûrs d’être compris… Reste que ce sont parfois les patients qui ne savent pas répondre : traitement, antécédents, allergies…

Prochaine garde jeudi, jvous dira kwa comme on dit chez moi !

Discussion

Une Réponse pour “Urgences : diversité rime avec communiquer”

  1. C’est en effet une excellente initiative mise en oeuvre en particulier dans les hopitaux de l’est parisien qui recoivent plus fréquemement des personnes non francophones. Cette expérience mériteraient d’êre étendue dans les départements voisins.

    L’augmentation de la population non francophone en France au cours des 20 dernières années associée à la ville qui reçoit le plus de touristes au monde, constitue effectivement des éléments, pour ne pas dire une pression forte sur les équipes médicales, pour soigner au mieux ces populations et notamment dans les situations d’urgence.

    A titre d’exemple, lorsque j’effectuai mon stage postdoctoral aux USA en oncologie fondamentale au Hershey Medical Center (Pennsylvania State University) il y a plus de 10 ans, j’ai pu constater que de tels outils étaient déjà en place mais surtout que les étudiants en médecine recevaient dans leur cursus dans cours de médecine interculturelle pour les préparer au mieux à l’arrivée de personnes de langues et de religions différentes.

    De mon coté, il ne suffit de dire que la France serait en retard sans pour autant offrir des solutions. Par cette observation, mais également par mon parcours professionnel ultérieur, j’ai pu co-développer un outil en ligne qui permet à chacun de remplir gratuitement et de manière anonyme une fiche santé en ligne avec des données critiques pour l’urgence médicale. Cet outil, permet aujourd’hui aux français lorsqu’ils voyagent à l’étranger de pouvoir communiquer aux médecins urgentistes qui se connectent sur leur fiche ces données traduites dans plusieurs langues. Nous travaillons actuellement à des versions de fiches patients dans d’autres langues pour les touristes et les non francophones et qui seraient accessibles en français pour les médecins en France.
    Pour en savoir plus : http://www.sanoia.com

    Cordialement,
    Dr. Adam M. SELAMNIA (Ph.D)
    Directeur Scientifique
    Sanoia.com

    Publié par Adam M. SELAMNIA | 27 février 2010, 10 h 44 min

Laisser un commentaire