//
Vous lisez...

Médecine

La transsexualité ne sera plus une maladie mentale en France

La transsexualité ne sera plus une maladie mentale en France c’est ce qu’a décidé le gouvernement la veille de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

journeehomophobieJusqu’à présent, les transsexuels bénéficiaient d’une exonération du ticket modérateur pour leur prise en charge médicale au titre d’une affection psychiatrique dite «de  longue durée» (classifiée ALD n° 23) pour «troubles récurrents ou persistants».

Cette classification, découlant de celle de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), était aussi liée au fait que la transsexualité figurait sur la liste des pathologies recensées dans le manuel médical DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders) auquel se réfère le corps médical, tout comme l’était l’homosexualité il y quelques années.

Cette annonce est une avancée non négligeable, les différentes associations saluent cette décision. Attendons de voir si les autres pays européens, et l’OMS enboîtront le pas !

Source : AFPSLATE