// archives

autogreffe

Ce mot-clé est associé à 1 articles

Greffes de cellules souches contre le diabète de type 1

Nouvel espoir dans le traitement du diabète insulinodépendant, grâce à une autogreffe de cellules souches prélevées dans leur propre moelle osseuse, 23 diabétiques volontaires ont pu se passer des piqûres quotidiennes d’insuline pendant 14 à 52 semaines d’affilée.
Une idée lumineuse qui pourra peut être permettre aux quelques 150 000 personnes atteintes en France de bénéficier d’un traitement au combien moins contraignant que l’injection pluriquotidienne d’insuline.