// archives

alternative

Ce mot-clé est associé à 7 articles

Doc Protocoles pour iPhone / iPad

J’utilise depuis 2 ans mainteant l’excellent livre Doc Protocole lors de mes gardes aux urgences : medicilline.com/fiche-livre.php?l=1211968581 Comme tout bon livre DocProtocole  peut pas  remplacer la formation initiale, il permet bien souvent de refaire le point sur tel ou tel procédure. L’éditeur Médicilline, la société Alkeo et Remede.Org ont déveleopé en commun l’application Doc Protocoles qui permet de retrouver […]

Traiter une HTA résistante par dénervation rénale

Les équipes d’Hypertension Artérielle et de Radiologie Interventionnelle de l’HEGP (AP-HP) ont traité pour la première fois, grâce à une nouvelle technique de dénervation rénale. Une HTA résistante correspond aux patients non encore aux objectifs tensionnels malgré une trithérapie antihypertensive donnée aux doses optimales et incluant un diurétique. Cette situation expose à un haut risque […]

Contraception : un constat d’échec

Je prépare depuis quelques temps un billet qui reprendrait un peu les bases des contraceptifs à la disposition des femmes et une sélection de sites pour mieux s’informer. Au final c’est l’actualité du moment puisque le rapport de l’IGAS (inspection générale des affaires sociales) rendu le 2 février 2010 à Roselyne Bachelot est éloquent : […]

Le cerveau peut-il contrôler l’obésité ?

C’est une question qui fait l’objet d’une équipe de recherche de Rennes. Celle ci a réussi à faire maigrir des cochons grâce à un procédé ingénieux modifiant les informations reçues par le cerveau.
Le Dr Arnaud Biraben, neurologue au CHU de Rennes, a eu l’idée de s’attaquer à l’obésité en envoyant au cerveau des messages erronés sur l’état de satiété.

Greffes de cellules souches contre le diabète de type 1

Nouvel espoir dans le traitement du diabète insulinodépendant, grâce à une autogreffe de cellules souches prélevées dans leur propre moelle osseuse, 23 diabétiques volontaires ont pu se passer des piqûres quotidiennes d’insuline pendant 14 à 52 semaines d’affilée.
Une idée lumineuse qui pourra peut être permettre aux quelques 150 000 personnes atteintes en France de bénéficier d’un traitement au combien moins contraignant que l’injection pluriquotidienne d’insuline.

Regain d'interet pour l'usage de la Sangsue

C’est ce que remarque Denis Sergent, qui publie un reportage réalisé au sein de la société Ricarimpex, près de Bordeaux, le seul producteur français de sangsues médicinales. En effet que Hirudo medicinalis, utilisée depuis l’Antiquité à des fins médicinales,  fit partie de l’arsenal médical des hommes de l’art jusqu’à l’entre-deux-guerres, car elle n’entraîne aucun effet […]

Obstacle aux mères porteuses

Petite revue de presse en vrac sur le sujet : 43 académiciens sur les 82 présents sous la Coupole ont voté contre la gestation pour autrui . La Croix, rend compte des débats, citant notamment le gynécologue Roger Henrion, qui a déclaré que la question « dépasse le cadre de la médecine, c’est un problème […]