//
Vous lisez...

E-santé

Sur la piste de la grippe… grace à Google !

Aux Etats-Unis, des chercheurs de Google et des Centres de contrôle et de prévention des maladies ont mis au point une méthode automatique de repérage des demandes liées à la grippe, qui leur permet de suivre l’évolution de l’épidémie plus rapidement que tous les autres réseaux d’information.
Le Figaro explique que cette surveillance épidémiologique, relatée dans Nature, repose sur un principe simple : avant d’appeler leurs médecins, beaucoup d’internautes tapent sur Google ou Yahoo! les mots «fièvre», «douleurs», «symptômes de la grippe», etc. Les entrées multipliées par des millions d’individus permettent de repérer au jour le jour l’apparition des foyers de grippe.
Le quotidien ajoute que la  grande réactivité de ce système de suivi est un atout important.

Toutefois  le système n’est pas parfait. Nombre de personnes peuvent avoir l’impression d’avoir la grippe alors qu’ils ont une autre maladie. Les chercheurs de Google le savent et ont intégré ce paramètre dans leurs équations. Plus embêtant, beaucoup de personnes âgées, les plus fragiles, n’ont pas Internet.
Le système a été testé pendant plusieurs mois. La courbe de l’épidémie de grippe réactualisée chaque jour est accessible sur le site de Google Flu Trends.
Le Figaro en profite pour noter que chercheurs américains et français s’inquiètent de l’émergence de souches massivement résistantes au principal médicament antiviral disponible.