//
Vous lisez...

Etudes de médecine

Interview : DrJulienC, un médecin français parti exercer au Quebec

Pour ce nouveau billet dans paroles de blogueurs (#PDB) je vous propose de découvrir le DrJulienC (son pseudo tweeter) qui tient un blog : “Je serais médecin au Canada. Un jour. Peut-être.”. Il a rédigé de nombreux billets depuis quelques mois pour expliquer les démarches sur l’immigration des médecins français chez nos cousins Québecois. Le Québec est particulièrement intéressant pour un médecin français car il permet de travailler outre Atlantique dans un autre système de santé sans la barrière de la langue !

Voilà une excellente initiative qui fera rêver plus d’un médecin français ! Nous suivrons évidement toutes ses aventures au pays des caribous !

  • Peux-tu te présenter et présenter ton activité médicale en quelques mots ?

Alors j’ai 32 ans, je suis psychiatre, et j’ai un parcours classique en France: Internat de psychiatrie, deux années de chef de clinique en CHU et ensuite un poste de Praticien Hospitalier dans le même service.

Mes activités étaient tournées vers l’ambulatoire, avec des consultations externes, beaucoup d’addictologie, et de la prise en charge en thérapie cognitivo-comportementale des troubles anxieux. A côté de ça, de l’activité classique d’un CHU: un peu de recherche, et beaucoup d’enseignements.

  • Comment as tu eu l’idée de lancer ton blog ?

J’ai passé de très longs moments à essayer de trouver de l’information fiable sur les démarches à faire pour aller exercer la médecine au Canada. Les démarches ont été simplifiés fin 2009 pour le Québec avec la signature de l’accord de reconnaissance mutuelle (ARM) des diplômes, mais cela semblait toujours bien complexe!

Nous étions a ce moment là quelques médecins intéressés par le sujet, et nous communiquions sur un forum de discussion… En arrivant au bout de mes démarches j’ai décidé de compiler les informations glanées au fils des mois et de faire un blog pour aider les médecins qui décideront de tenter l’aventure eux aussi.

  • Maintenant que tu as déjà expliqué beaucoup de choses sur l’immigration des médecins au canada comment vois-tu évoluer ton blog ?

Il me reste encore pas mal de choses à dire sur l’immigration des médecins au Canada, notamment des conseils pour réussir le fameux stage d’adaptation des médecins que nous impose le collège des médecins du Québec. 15% des généralistes échouent à ce stage, donc après en avoir “jasé” avec pas mal de monde pour mieux comprendre les raisons de ces échecs. Je vais synthétiser tout cela pour conseiller au mieux les médecins qui tenteront leurs chances.
Je pense écrire aussi sur la vie au Québec, pour donner le maximum d’informations aux futurs immigrants (même si j’habite Montréal, ce qui est une vie bien différente de ceux qui choisiront une région éloignée…).

Je vais également parler un peu de tourisme, de vie quotidienne et comparer les systèmes de santé, les pratiques médicales. C’est ce que j’ai commencé à faire en comparant dans un de mes derniers billets les revenus des médecins québecois et français. Je ne pense pas parler de patients sur mon blog, mais j’envisage un prochain billet pour comparer une de mes journées types en France et ici à Montréal. Cela donnera une bonne idée des différences qui existent dans la pratique de la médecine au Canada.

  • Qu’est ce qui t’as motivé à quitter la France pour le Canada ?

Le choix du Canada s’est fait lors d’un séjour de quelques semaines en vacances en 2008, ou je suis “tombé en amour” (comme ils disent ici) avec ce pays. C’était avant l’ARM (Arrangement de reconnaissance mutuelle (ARM) Québec-France – à lire), et les conditions pour y exercer étaient à l’époque encore plus difficile, avec l’internat canadien à repasser.

Puis l’ARM a été signée, ce qui permettait de ne plus avoir à repasser cet examen. J’ai décidé d’entamer les démarches d’immigration. En plus d’un pays qui me plaisait et d’une excellente qualité de vie, je trouvais ici des conditions de travail agréables, dynamiques et stimulantes. J’apprends énormément au quotidien, que ce soit sur le plan clinique avec une rigueur de raisonnement que je ne connaissais pas en France, mais aussi sur le plan organisationnel et institutionnel.

J’avais également terriblement envie d’avoir une expérience à l’étranger, et le Québec me semblait une excellent destination pour cela! 🙂

  • Quelles sont les grandes lignes pour exercer au Quebec ? Combien de temps cela dure t’il ? Est-ce facilement réalisable ?

Les démarches ne valent que pour le Québec. Il faut commencer à monter son dossier au Collège des Médecins du Québec, pour faire reconnaitre son diplôme. Il y a une liste assez invraisemblable de papiers à fournir. La quête de ces papiers peut prendre jusqu’à deux ou trois mois.

Une fois le dossier complet, il faut attendre que le collège nous propose un stage d’adaptation de 13 semaines, qui se fera en milieu hospitalier au Québec. C’est un stage d’adaptation, certes, mais aussi d’évaluation ou on doit montrer des compétences au moins égale à celle d’un résident qui vient de terminer sa médecine. Il y a des échecs. Ce stage est non rémunéré, ce qui demande là aussi de s’organiser un minimum.

Une fois le stage réussit, le permis d’exercice délivré permet d’exercer en établissement, là ou il y a des places disponibles: la liberté d’installation n’existe plus au Québec. L’hôpital qui vous recrutera s’occupera alors de vous fournir (ainsi qu’à votre famille) un permis de de travail pour l’immigration.

  • Quelles sont les principales différences entre le système de santé français et Quebecois ?

La médecine au Québec est publique à 98%. Les médecins travaillent quasiment tous dans des établissement hospitaliers (même les généralistes!), dans des structures allant du gros CHU à la maison de santé pluridisciplinaire. Mais ils sont rémunérés sur un mode libéral, à l’acte. Les patients ne payent pas leurs médecins, il n’y a ni franchise ni dépassement d’honoraires, et le tarif des actes (NDLR : Lire l’article sur la rémunération des médecins au Quebec) sont négociés avec la Régie d’Assurance Maladie du Québec. Le revenu des médecins au Québec est souvent au moins deux fois supérieurs à leurs homologues français.

Le système de santé est articulé autour des généralistes, qui sont les seuls médecin que peuvent voir les patients en 1ere ligne. Tous les autres spécialistes consultés le sont à la demande du médecin traitant. Le parcours de soin est donc extrêmement bien coordonné, et les patients qui ont la chance d’avoir un médecin traitant son très bien suivis. Malheureusement, il y a un manque cruel de médecin généraliste (30% de québecois sans médecin traitant!) et ceux qui sont orphelins de médecin de famille doivent consulter ponctuellement un médecin à une “clinique sans rendez vous” pour avoir des soins. Le suivi est donc là beaucoup plus aléatoire.

C’est pour lutter contre ce manque de médecin généraliste qui l’ARM a été signée: on estime qu’il manque quasiment un millier de médecin généraliste au Québec! A bon entendeur…

  • As-tu des liens, des blogs… à nous recommander (quelque soit le sujet) ?

Un blog génial sur le parcours d’un couple de médecin généraliste, pionniers de l’ARM, qui ont quittés la banlieue parisienne pour s’installer en Mauricie: http://demontmorencyenmauricie.blogspot.ca/

Un forum de discussion ou se retrouve des médecins français en cours d’immigration ou déjà immigré:
http://www.forum.immigrer.com/forum/38-medecins-infirmieres-et-pharmaciens/

Et enfin Twitter.com, mon addiction du moment, qui permet de discutez en direct avec de nombreux professionnels de la santé, québécois ou non 😉

Retrouvez DrJulienC : – sur son blog : Je serais médecin au Canada. Un jour. Peut-être. – et sur twitter : @drjulienc

 

 

Discussion

18 Réponses pour “Interview : DrJulienC, un médecin français parti exercer au Quebec”

  1. En ces temps troublés pour la médecine libérale en France, ceci donne des idées, et presque des envies de partie pour débuter une nouvelle vie au Québec !

    Publié par Chirurgie myopie-presbytie | 2 octobre 2012, 12 h 35 min
  2. Bonjour,

    je suis assez étonné qu’on choisisse d’exercer ailleurs qu’en France est-ce parce que notre système de mutuelle n’est pas au point ?

    Publié par Kika | 2 octobre 2012, 13 h 54 min
  3. Personnellement je suis très bien en France, sauf si on m’impose des conditions d’exercice qui ne me permettraient même pas de payer mes frais professionnels, puisque c’est précisément ce qui est en discussion actuellement avec le projet “d’encadrement” des dépassement d’honoraires qui n’est rien d’autre que la mise à mort de la médecine libérale.

    Publié par Chirurgie myopie-presbytie | 2 octobre 2012, 14 h 27 min
  4. @Kika : les mutuelles n’ont riien à voir là dedans.
    @Chirurgie myopie-presbytie : En effet beaucoup de médecins choisissent d’exercer à l’étranger pour des raisons d’organisation du systeme de soin et pour des questions financières… mais est-ce sufffisant ? Partir outre Atlantique demande quand meme d’avoir bien réfléchis à son projet sous peine de revenir 2 mois plus tard !

    Publié par Doc Zerep | 3 octobre 2012, 6 h 47 min
  5. Je suis d’accord avec vous mais, en situation de désarroi, on essaye d’imaginer de quelle façon il serait possible, ailleurs, d’exercer son métier avec un minimum de sérénité. Le Québec fait partie des solutions possibles même si j’imagine bien que ce n’est pas une décision facile à prendre, ni facile à mettre en oeuvre.

    Publié par Chirurgie myopie-presbytie | 3 octobre 2012, 8 h 01 min
  6. C’est vraiment courageux d’aller exercer à l’étranger, belle initiative ! Ça donne envie, surtout quand la destination est le Québec ! 🙂

    Publié par EasyParapharmacie | 5 octobre 2012, 13 h 45 min
  7. C’est courageux mais c’est également excitant ! Et surtout, il va bien falloir trouver des solutions si, après 20 ans de construction patiente et honnête d’un outil de travail performant, les règles changent brutalement et deviennent incompatibles avec la poursuite de l’exercice serein de la médecine.

    Publié par Chirurie myopie-presbytie | 5 octobre 2012, 17 h 39 min
  8. C’es bon à savoir qu’il manque autant de médecins généraliste. Plutot que de se serrer en France, peut-être serait il raisonnable de s’expatrier !

    Publié par julien | 10 octobre 2012, 17 h 07 min
  9. C’est le risque que prennent nos gouvernants irresponsables en rendant de moins en moins attractif l’exercice de la médecine libérale en France.
    L’avenant N°8 de la convention médicale signé par des syndicalistes qui ne représentent qu’eux même et pas leur base porte en germes les éléments permettant d’aboutir à coup sûr à l’aggravation des déserts médicaux contre lesquels le gouvernement prétend vouloir lutter. On n’était déjà qu’à 9% des étudiants en fin d’études de médecine qui décidaient de s’installer en libéral. Il n’est pas besoin d’être devin pour penser que ce pourcentage va encore baisser.

    Publié par Chirurgie myopie presbytie | 10 novembre 2012, 13 h 49 min
  10. On comprend mieux pourquoi les personnels de santé vont à l’étranger.

    Publié par Powersante parapharmacie | 17 mars 2014, 17 h 01 min
  11. bonjour,merci pour toutes ces informations,en faite je veux savoir si les medecins quebecois ayant terminé leur résidanat ou autrement dit internat, font des gardes ou non?? a quel rythme??et les horaires de travail a la journée?? merci de m avoir repondre

    Publié par nesrine | 31 mai 2014, 14 h 05 min
  12. En premier permettez moi de vous remercier pour le partage de votre expérience. Cette dernière donne un aperçu global sur les différentes interrogations que les internautes peuvent se poser au sujet de ce métier au Canada.

    Bonne continuation.

    Publié par Emploi santé à Québec | 16 juillet 2014, 12 h 55 min
  13. bonjour, pouvez-vous nous dire qu’en est-il pour un médecin généraliste acupuncteur homéopathe pour exercer au canada selon vous qui êtes sur place?

    Publié par sauli | 7 novembre 2014, 11 h 38 min
  14. je suis médecin généraliste algérienne. Je cherche à exercer la médecine au canada.Qu’est ce que je dois faire en premier lieu?

    Publié par mostefai | 23 novembre 2014, 21 h 02 min
  15. Nous voyons en France de plus en plus de médecins se plaindre, notamment du prix trop bas des consultations qui les pauvres ne leur permettent plus de vivre décemment parait-il.

    Mon ex femme était dans le médical et beaucoup de ses ami(e)s étaient également dans ce domaine et si les gens savaient ils courraient à l’étranger se faire soigner et feraient la guerre à nos médecins, chirurgiens etc.
    Il faut savoir que le prix que le patient paye par exemple à un médecin généraliste n’est pas du tout ce que reçoit le généraliste à la sortie, il faut y ajouter plusieurs autres revenus… ca ces chers messieurs oublient de le dire et nos pseudos journalistes comme toujours ne cherchent pas à dévoiler la vérité mais à répéter ce qu’on les autorise à dire seulement.
    Les accidents très handicapants et/ou motels sont monnaie courantes (accidents qui n’en sont pas la majorité du temps). Juste dans mon entourage et ces médecins et chirurgiens, je suis au courant de 31 cas dont au minimum 24 auraient pû être évités.
    Il y a les chirurgiens qui jouent avec leurs portables en pleine opération en étant à moitié sur ce qu’ils font, on a aussi les chirurgiens qui se sauvent juste avant une opération pour la pose d’un anneau parce qu’ils veulent partir en weekend avec un confrère sur son bateau le vendredi soir… laissant le travail aux internes (vu à Bordeau si mes souvenirs sont bons) et qui ensuite cause des séquelles à vie au patients…l’ordre des médecins n’a pas enlever le droit d’exercer à ce chirurgien qui est pourtant en récidive pour combler le tout.
    On a des docteurs qui n’y connaissent rien on se demande comment ils ont eu leur diplome… un oncle qui est mort d’un cancer pourtant il a du aller 20 fois voir plusieurs docteurs et à chaque fois c’était pas grave la toux on lui donné du sirop… sa peau avec des taches et boutons bisarres? bobobo une pommade les douleurs dans les os? c’est dans la tête monsieur… Et ces braves gens osent ensuite dire : il fallait venir nous voir avant ??!!!!
    Ma voisine idem c’était tout dans sa tête..morte du cancer du seins alors qu’elle a alerté pendant des mois sur des douleurs.
    Mon autre voisine avait des problèmes à l’estomac c’était dans sa tête… et on lui a donné des boites et des boites de doliprane et autres médicaments contre indiqué dans son cas qui a aggravé le processus. Deux amis sont morts d’ une péritonite qui selon les médecins qu’ils étaient allé voir n’était qu’un calcul rénal…
    J’ai eu une tendinite aussi mal soigné qui est devenue chronique avec des douleurs quotidiennes.
    Mon voisin a un problème au genoux les médecins ne savent pas ce que c’est et ca a été la guerre pour avoir le droit de passer une IRM.

    Mais pourquoi les médecins et chirurgiens Français sont si nuls alors qu’il y a un sacré tri soit disant dans les écoles ?

    Quand vous allez à l’étranger (et même certains pays qu’on dit arriérés, pauvres…) vous comprenez très vite.
    La plupart des médecins étrangers font médecine pour sauver des vies, les notres quand vous parler avec souvent c’est pour l’argent et se croire un peu dieu en puissance pour leur égo, pas pour les patients du tout.
    La plupart des médecins étrangers admettent qu’ils ne connaissent pas le sujet quand c’est le cas et font des recherches rapidement puis vous rappellent et arrangent la situation.
    Les médecins Français eux ne disent presque jamais “je ne sais pas” et quand vous connaissez parfois mieux un sujet qu’eux et tenter de les aider à comprendre …ils vous rient au nez en disant que c’est lui le pro’. Et comptez pas sur lui pour chercher s’il connait pas…c’est 23€ au revoir revenez mais je saurais toujours pas ^^ J’en ai vu un seul faire l’effort en France.

    Les médecins étrangers ont un problème avec un patient, leur but et de le résoudre et montrer leurs capacités et aider une personne.
    En France pour beaucoup (et certains ont l’honnêteté de l’avouer en privé) c’est avoir un patient, être trop nul pour le sortir de son problème… et etre heureux de pas trouver afin de le faire revenir encore et encore en faisant payer chaque fois des consultations et après on nous dit que la sécu va mal ????!!!

    Qu’on vire ceux qui assassinent impunément en exercant mal leur métier, si un maçon tue 10 passant parce qu’il met jamais de protections sur ses échafaudages il ira en prison ? Pourquoi les médecins et chirurgiens qui font n’importe quoi non ?? Y aurait-il 2 justices ?

    Franchement perso et surtout en connaissant des professionnels de la santé, je ne vais plus au médecin depuis 10ans et m’en porte pas plus mal, quand j’ai un truc je fais les recherche moi même, quand il faut opérer je vais à l’étarnger parce que quoiqu’en disent les faiseurs d’argent ils sont très souvent bien plus sérieux et compétant qu’en France je pense par exemple au maroc où il y a bien mieux pour moitié moins cher souvent. D’ailleurs je leur dire mon chapeau pour le sérieux de la majorité.
    Alors oui il peut y avoir des accidents et après c’est galère, mais franchement entre aller au maroc quand je le peux et avoir 5 ou 10% de “chance” que ca tourne mal ou rester en France avec des médecins et chirurgiens avec qui ca a 25 ou 40% de chance de mal tourner et qui se rempliront les poches en me prenant en plus pour un imbécile… le choix est vite fait.

    Nos autorités feraient bien de vite corriger ces abus/mauvais exécution de la médecine, et arrêter de donner des primes aux médecins qui sont radins sur les radios/IRM etc quand il le faut afin de trouver des solutions…c’est stupides, exactement comme si on donnait des primes aux mécaniciens qui changent jamais l’huile de votre voiture.

    Pour les revenus c’est pareil, je ne connais aucun médecin au SMIC et tous celles et ceux que je connais vivent largement au dessus de la moyenne, avec souvent plusieurs voitures et parfois qui coutent le prix d’une maison, une maison avec plusieurs autres maisons et/ou appartements, parfois des voiliers, des motos, des pompes à 500 ou 1 000€, des vêtements qui ne sont pas des éco+ hein… donc arrivé un moment faut arrêter de chialer quand il n’y a pas de raisons.
    Ils veulent le beurre, l’argent du beurre et la crémière en étant de surcroîts incapable dans leur travail.
    Et c’est en grande partie LEUR faute qui la sécu’ va mal, pas celle des patients. La fille de ma voisine a eu une otite, son frère aussi… ils y vont, ils payent déjà 2 consultations pour la même chose et la même famille (là encore les bons font souvent payer une seule dans ces cas là….).
    Ensuite le gentil médecin dit qu’il faut y retourner pour voir si c’est passé et faire des examens … la 2ème fois un très rapide coup d’oeil avec sa lumière dans l’oreille d’un seul et là 2x 23€. Mais faudra revenir on sait jamais.
    La 3ème fois bonjour, vous avez toujours mal? Non? Bon ca va 2×23€ ^^

    Voilà la mentalité de la grande majorité malheureusement.
    Idem ces braves gens veulent gagner le pactole en ne prennant plu aucune responsabilité, en s’occupant plus des trus un peu moches à voir, veulent pas être seuls, veulent pas faire 10 minutes de plus, refusent de se déplacer… mais faut leur donner toujours plus pour qu’ils se trompent ou refuse de se casser la tête à trouver ce que vous avez vraiment pas ce qu’ils inventent.

    Ils redorent vraiment pas leur image en pleurant encore…au lieu de se remettre en question pour une fois.

    Publié par Steph | 5 janvier 2015, 15 h 51 min
  16. Quelle influence sur la France ?

    Publié par comment-facile | 26 janvier 2015, 10 h 23 min
  17. bonjour a tous et a toute. je suis éudiant en 6ème année médecine en algérie et j’aimerai beaucoup continuer mes études a l’étranger. en ce moment j’hésite entre le quebec et la france. j’ignore quel pays offre la meilleur fomation postdoctorale et je ne saurai dire ou est ce que j’aurai le plus de chance d’être admis en tant qu’étranger. je serai trés reconnaissant si vous pouviez m’éclairer a ce sujet. merci

    Publié par Salim Mahi | 8 octobre 2017, 17 h 16 min
  18. Le Canada est formidable terre d’opportunités. Il attire toujours les étrangers à vouloir s’installer.

    Publié par Vitabeaute | 7 août 2019, 0 h 18 min

Laisser un commentaire