//
Vous lisez...

Médicaments

Pantozol un IPP en vente sans ordonnance !

PANTOZOL Control 20mg® (pantoprazole 20 mg) est le premier inhibiteur de la pompe à protons (IPP) à avoir reçu une autorisation européenne de mise sur le marché pour être délivré sans ordonnance.

pantozol-pantoprazole-ippLe principe actif du Pantozol, le pantoprazole, appartient à la classe des inhibiteurs de la pompe à protons. Il inhibe l’enzyme responsable de la libération des acides gastriques.
PANTOZOL Control 20 mg® est indiqué dans le traitement à court terme des symptômes  du reflux gastro-oesophagien (pyrosis, régurgitation acide) chez l’adulte.

Notre avis sur la mise en vente sans ordonnance du Pantozol.

Les IPP (inibiteurs de la pompe à proton) sont des médicaments prescrits en France et pour de nombreuses pathologies. Ils sont notamment les médicaments les plus efficaces dans le traitement du Reflux gastro-oesophagien. Les plus prescrit sont généralement MOPRAL (Oméprazole), INEXIUM, PARIET..

Leur mise à disposition dans les pharmacies sans consultation médicale risque d’aboutir à un mésusage du médicament. Au lieu de consulter leur médecin qui évaluera l’intérêt d’un tel traitement, les patients vont se contenter de traiter le symptôme “brulûre d’estomac”, retardant ensuite la prise en charge et la prise d’un traitement plus adapté. Il faut bien comprendre que l’important c’est de traiter la cause et non la conséquence ! (ex : rechercher et traiter un ulcère gastrique au lieu de ne traiter que la brulûre d’estomac)

Pour bien utiliser le Pantozol, le patient devra prendre ce médicament en cas de symptômes typique de reflux : brulure derrière le sternum qui remonte (pyrosis pour les initiés !)  mais devra en parler au  plus vite à son médecin. Je me permets de vous rappeler que le traitement d’un reflux doit s’accompagner de mesures d’hygiènes de vie : ne pas s’allonger immédiatement après le repas, manger plus léger le soir…

L’autorisation de commercialiser en version OTC l’inhibiteur de la pompe à protons a été donnée par l’agence européenne..
Le libre accès de certains médicaments devant le comptoir fait suite au décret publié dans le JO le 1er juillet 2008, réforme élaborée par Roselyne Bachelot.

La posologie du Pantozol.

  • 1 seule prise par jour.
  • pendant au moins 2 ou 3 jours consécutifs et jusqu’à disparition des symptômes, sans dépasser 4 semaines.
  • En cas de persistance des symptômes après deux semaines de traitement continu, le patient doit consulter un médecin. La durée du traitement ne doit pas excéder quatre semaines sans avis médical.

Par ailleurs nous notons que cette disposition fait bien les affaires de l’assurance maladie car le médicament acheté sans ordonnance ne sera pas remboursé…

Discussion

8 Réponses pour “Pantozol un IPP en vente sans ordonnance !”

  1. quand on tape, pantozol control effets secondaires sur google , on tombe sur des tas de site et forum, dont celui ci, et il est ecrit>>PANTOZOL Control 20mg® (pantoprazole 20 mg) est le premier inhibiteur de la … Vaccin grippe A : 909 signalements d’effets indésirables

    909 signalements, alors que un autre site lui dis >>PANTOZOL CONTROL est indiqué dans le traitement à court terme des symptômes … 562 signalements d’effets indésirables (499 par les professionnels de santé …

    la j’ai commencé a prendre ce remede, les brulures on arrete mais au 3jours jai beaucoup d’autres problemmes,ma question est ou trouvé de vrais chiffres fiable , a des chiffres de retours mais aucun de patients traité,ou de boite vendus ,, alors dur de se faire une idee du pourcentage de risque que lon prend a continuer le traitement, bref je cherche un site ou je peut trouvé le % de gens soignés qui on eu des nausees et diaré comme moi, et si une fois le traitement finis, il n’ont plus eu de brulures
    ci c’est le cas, alors je saurais si je soufre pour rien ou pas

    merci a vous d’une reponse

    Publié par roger | 3 janvier 2010, 11 h 24 min
  2. @ Roger : Je n’ai pas de chiffres a vous fournir mais ils doivent être écrits en petit sur votre notice de Pantozol. Les troubles digestifs sont souvent les plus fréquents quel que soit le médicament, meme s’il est sensé améliorer des symptômes digestifs. Si vous tolerez mal ce traitement par Pantozol, le mieux serait d’en parler a votre médecin traitant qui vous prescrira une autre classe thérapeutique.
    N’attendez pas si vous ne tolérez pas votre traitement pour le signaler ! D’autant que votre médecin fera remonter l’effet indésirable aux autorités de pharmacovigilance.

    Publié par Raphaëlle | 3 janvier 2010, 17 h 14 min
  3. En effet en médecine un pourcentage ne veut rien dire.
    Comment allez vous interpréter le fait que 1% des patients on cet effet secondaire ? si vous l’avez c’est 100% pour vous.

    Ce genre de chiffre ne peut être interprété correctement que par des professionnels de santé qui raisonnent sur des centaines de patients.

    Pour ce qui est du Pantozol il est bien dit dans l’article que mieux vaut en parler à votre médecin avant de prendre ce genre de traitement.
    Mais bon, si vous avez été chercher ce médicament en pharmacie sans ordonnance, retournez-y ils se feront une joie de vous vendre un anti-diarrhéique selon le même principe…

    Sachez que des effet comme nausées, diarrhées, céphalées sont tres tres fréquent quelque soit le médicament utilisé !

    Publié par Vincent | 3 janvier 2010, 18 h 46 min
  4. Je galère depuis 11 ans avec des problèmes de toux persistante, notamment l’hiver. J’ai déménagé d’un bout à l’autre de la France il y a maintenant 4 ans et, en conséquence, j’ai changé de médecin de famille. Mon nouveau référent médical à eu l'”illumination” à ma première consultation (alors que bien d’autres avant lui s’étaient penchés sur la question) et a diagnostiqué une toux irritative causée par un reflux gastrique. Bingo!

    Depuis je traite donc ma toux avec des traitements récurrents d’Oméprazole (environ 2 cycles de 15 jours par ans, pas plus) et de l’alginate de sodium: bien sur cela ne résoud pas le problème gastrique à la racine, mais en attendant ça a amélioré considérablement mon quotidien, réduit drastiquement mes jours d’arrête maladie et, chose très importante, j’ai cessé de me bourrer de ces antibiotiques que mes prescrivaient mes précédents médecin pour contrer les surinfections provoquées par le reflux. Antibiotiques qui eux certainement me provoquaient des effets secondaires sévères, sans compter l’anogoisse que 2/3 cycles de cures antibiotiques par an finissent par ne plus avoir aucun effet à la longue.

    Alors si désormais je peux me procurer un IPP en vente libre en pharmacie, je ne peux que m’en réjouir: ça m’évitera à chaque fois de faire le détour par le cabinet de mon médecin juste pour avoir l’ordonnance avec un gain de temps considérable.

    Publié par Mathias | 1 mars 2010, 9 h 21 min
  5. pour ma part je prend du Panthoprazol depuis 2 1/2 ans. Au debut a forte dose pour calmer l’inflammation, puis a dose reduite, 20mg par jour. Ca m’a beaucoup aide, mais depuis quelques temps l’effet benefique s’estompe. Apres un controle par fibroscopie, il s’est avere que des polypes se sont developpes dans l’estomac. Ce medicament ne serait donc qu’ une soluition temporaire. Donc contre-indique a la vente libre?!

    Publié par Emma | 4 février 2011, 12 h 39 min
  6. pour ma part je prend du Panthoprazol depuis 2 1/2 ans. Au debut a forte dose pour calmer l’inflammation, puis a dose reduite, 20mg par jour. Ca m’a beaucoup aide, mais depuis quelques temps l’effet benefique s’estompe. Apres un controle par fibroscopie, il s’est avere que des polypes se sont developpes dans l’estomac. Ce medicament ne serait donc qu’ une soluition temporaire. Donc contre-indique a la vente libre?! je precise que j’ai pris ce medicament sur prescription medicale.

    Publié par Emma | 4 février 2011, 12 h 42 min
  7. salut emma j ai eu aussi des polypes ,qui sont du pour moi aux IPP, malgré le silence de certains docteurs …il y a une etude médicale qui a été mené aux USA au sujets des effets nefastes des médidicaments IPP.On m a meme fait une exerese du polype le plus gros et depuis cette operation ,je me sens moins bien…je suis tapissé de polypes sur l estomac et je prends des IPP depuis 2000.je te donne mon email si tu veux en parler vaida68@yahoo.com.amicalement

    Publié par franck | 11 novembre 2011, 0 h 39 min
  8. Je prends du Lansoprazole depuis plusieurs années, et ce n’est pas sans effets secondaires, mais je supporte à peu près. J’ai essayé le Pantoprazole pendant quelques semaines, en dose plus forte que 20 mg je l’admets, mais en raison d’effets fort désagréables j’ai dû l’arrêter d’urgence: vertiges, allergie cutanée. J’ai même dû prendre un avion pour consulter un dermato ! Si l’on consulte la notice de l’Eupantol (Pantoprazole 40 mg) on trouve une liste impressionnante d’effets possibles, entre autres: œdème de Quincke, choc anaphylactique.

    Je pense qu’il est parfaitement déraisonnable que ce produit soit en vente libre. D’ailleurs si l’on veut prendre 40 mg sans ordonnance, il suffit d’acheter le 20 mg et de prendre double dose ! Je recherche maintenant à quelle autorité je dois écrire pour faire valoir ce point de vue.

    Publié par Philippe BAUDRY | 23 mars 2013, 17 h 31 min

Laisser un commentaire