//
Vous lisez...

Epidémie

Obesité de l'enfant : la faute aux boissons sucrées

obesite-enfantLe Figaro note que la substitution des boissons sucrées par de l’eau chez les enfants américains réduirait leur apport calorique de 235 calories par jour. 90% de enfant de 2 à 19 ans boivent tous les jours des boissons sucrées, sodas, jus de fruits, thé sucré… pour des quantités caloriques qui représentent plus de 10% de leur apport quotidien. EDIFIANT !

Les Drs Brownell (université de Yale) et Frieden (commissaire à la santé pour la ville de New York) écrivent que pour chaque verre de soda sucré en plus, le risque de devenir obèse pour un enfant augmente de 60%. Un travail scientifique suggère que chaque augmentation de 10% du prix des canettes réduit de 7,8% la consommation.

Alors si certains estiment qu’il ne faut pas légiférer au nom de la liberté individuelle, les auteurs répondent que l’obésité a un coût médical. Les taxes ainsi récupérées pourraient améliorer la santé publique des populations… De telles taxes auront du mal à s’imposer face aux puissantes firmes de l’agroalimentaire qui feront tout pour défendre leurs intérêts.

En France, il n’existe pas (encore) de données permettant de connaître l’impact de la consommation des boissons sucrées sur l’obésité des enfants. Ouf ! Il n’y aura pas de taxe gouvernementale sur le coca de sitôt mais pourquoi pas la mention “à consommer avec modération” ?

Discussion

2 Réponses pour “Obesité de l'enfant : la faute aux boissons sucrées”

  1. Encore plus inquiétant quant on sait qu’un verre de coca contient une vingtaine de morceaux de sucre…

    Publié par romain | 26 avril 2009, 8 h 58 min
  2. Pour un but pédagogique je doit utilisée votre photos pour un projet de création de site Web (virtuelle). Avec votre accord. Merci de votre compréhension

    Publié par Harmonie | 23 novembre 2010, 16 h 27 min

Laisser un commentaire