//
Vous lisez...

Assurance maladie

Médecin traitant : les pénalités devraient augmenter dans les prochains jours

Depuis quelques années maintenant la déclaration du médecin traitant s’est généralisé et de plus en plus de patients ont accepté ce systeme et la réalisation du “parcours de soin.”

Toutes fois, un durcissement des pénalités devrait entrer en vigueur dans les prochains jours pour les assurés qui n’ont pas déclaré de médecin traitant à la Sécurité sociale. Le ticket modérateur (somme qui reste à la charge du patient lorsqu’il ne respecte pas le parcours de soins coordonné) va être augmenté de 20 % : il va passer de 50 % à 70 %.

Vincent Rébeillé- Borgella, vice-président de MG France (généralistes) explique :

« Nous ne sommes pas défavorables à cette mesure sur le principe. Le problème, c’est qu’il ne s’agit que d’une pénalité financière. Le parcours de soins tel qu’il existe aujourd’hui ne structure pas l’offre de soins comme le prévoyait la loi de 2004. Nous attendons toujours une définition claire du rôle du généraliste. »

De son côté la CSMF (La CSMF rassemble des syndicats de médecins, pour la plupart libéraux) déclare :

« En décidant de pénaliser les patients par une nouvelle hausse de 20 % du ticket modérateur en cas de non-respect du parcours de soins, le gouvernement rend désormais celui-ci obligatoire, estime  Le gouvernement franchit le pas et se dirige clairement vers la filière de soins à la britannique. »

Source : les Echos