//
Vous lisez...

Gouvernement

Marisol Touraine ne souhaite pas de contrainte à l’installation des jeunes médecins

En ce premier jour de grève des médecins, des chirurgiens et des internes la ministre de la santé, Marisol Touraine à souhaité être parfaitement claire sur les contraintes à l’installation des médecins :

Aujourd’hui, je peux rassurer les internes (…) je le dis et je le répète de manière extrêmement claire : il n’y a pas eu de projet du gouvernement pour remettre en cause la liberté d’installation des médecins alors m^me que nous savons qu’il y a des territoires où les médecins ne vont pas spontanément s’installer (…) il y aura un plan de lutte contre les déserts médicaux contrats d’aide à l’installation des jeunes médecins pendant 2 ans (…) je ne crois pas à la contrainte.

Alors que le le député Vigier revient à la charge en déposant une nouvelle proposition de loi musclée à l’Assemblée pour garantir un accès équitable aux soins. Un texte quasi-identique avait été rejeté en janvier dernier par la précédente majorité. [ref]À lire dans le quotidien du médecin : http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/exercice/deserts-medicaux-le-depute-vigier-revient-la-charge[/ref]  [ref]À lire sur le blog : Le CNOM brade t’il sa jeunesse ? [/ref].

Bien que rien ne soit définitivement acquis, et concernant d’éventuelles mesures coercitive et une limitation de la liberté d’installation des jeunes médecins, la ministre de la santé, Marisol Touraine vient de tenir des propos qui ont le mérité d’être clairs et rassurant…

Discussion

5 Réponses pour “Marisol Touraine ne souhaite pas de contrainte à l’installation des jeunes médecins”

  1. C’est logique d’une part
    Dans un monde où l’économie a triomphé sur le bine-être des citoyens si je voulais rajouter pour montrer l’absurdité du monde.
    La même chose sera applicable à l’ensemble des médecins : les faits divers d’accouchements qui mènent à la mort quitteront les unes pour faire les pages intérieures. Et la vie reprend son cours

    Publié par Jérémie | 14 novembre 2012, 14 h 59 min
  2. Il faut vraiment faire quelque chose, de plus en plus de personnes âgées, de plus en plus de pathologies lourdes à traiter, il faut renforcer nos structures de bienveillances, nous allons vivre de plus en plus âgés et les médecins pètent les plombs dans nos campagnes… Il faut plus qu’aider mais pourquoi pas créer des micro structures alliant les compétences d’infirmiers, aides soignants, médecins, sage femmes… et surtout débloquer un max d’aide pour les personnes atteintes d’Alzheimer.

    Publié par e-cigarette | 14 novembre 2012, 16 h 11 min
  3. @ e-cigarette : la prise en charge des personnes angées est un vrai débat… les réseau de soins sont présent en France mais leur développement sont encore assez limités.

    Publié par Doc Zerep | 14 novembre 2012, 22 h 53 min
  4. Notre ministre a su manoeuvrer habilement pour éviter de braquer l’ensemble des internes qui avaient pourtant le pouvoir de bloquer tout le système public de soins, ce qui aurait eu un impact bien supérieur à celui de la grève des médecins libéraux, que la plupart des médias se sont efforcés d’ignorer avec mépris. Dommage, car c’était l’occasion pour le corps médical de parler d’une seule voix. Les internes ont été rassurés… et anesthésiés. PLus dur sera leur réveil dans quelques années lors de leur arrivée dans l’exercice libéral.

    Publié par Chirurgie myopie presbytie | 13 décembre 2012, 23 h 44 min

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] blogdelasante.com: […]

Laisser un commentaire