//
Vous lisez...

Gouvernement

Loi HSPT, les médecins dans la rue, les députés à l’assemblée

Entre colère, et confusion la Loi HSPT (loi Bachelot ou ) n’a décidément pas fini de faire couler de l’encre (ni de faire descendre les médecins dans la rue).

photo_0302_459_306_39157Plusieurs éléments ont été intéressant en cette fin de semaine.

  • Le PS souligne que le gouvernement n’a pas mis en place la direction collégial des CHU proposé par Nicolas Sarkozy. “Manque de temps” selon les uns, “volonté d’oublier”  pour les autres…
  • De nombreux parlementaires de l’opposition ont en réclamé la levée de la procédure d’urgence, qui n’autorise qu’une lecture du projet dans chaque chambre, ce qui permettrai plus de lecture, et plus de débat sur le sujet… Certains pensent même qu’il faudrait organiser au plus vite des États généraux de la santé, et que “cette loi n’est qu’une mauvaise rustine” pour le secteur de la santé français.
  • La rumeur de démission de Roselyne Bachelot est encore revenue sur le tapis hier, malgré ses explications sur Europe1…

Une actualité brulante, pleine de rebondissement, avec des trahisons, de cris, des larmes, une bataille sans merci entre nos députés est engagée…

Discussion

Une Réponse pour “Loi HSPT, les médecins dans la rue, les députés à l’assemblée”

  1. La consultation chez le médecins est tellement cher,tous le monde n’a pas de mutuelle(il est passé de 70 francs à 22 euros(6.55957 euros/francs) et prise en charge a 30% par la SS.
    Tous le mode regarde a deux fois,avant de déplacer un distributeur de pilulles.
    On est dans pays pauvre

    Publié par alfred | 16 avril 2010, 14 h 14 min

Laisser un commentaire