//
Vous lisez...

Faits divers

Une jeune anorexique hospitalisée par terre

Le Figaro relève qu’une anorexique de 14 ans, hospitalisée au service de psychiatrie infanto-juvénile de la Fondation Lenval, à Nice (Alpes-Maritimes), a dû, faute de place, dormir sur un matelas posé au sol  pendant un mois.
La Fondation Lenval a déclaré qu’elle préférait offrir des conditions hôtelières dégradées plutôt que de refuser les soins. Son président, Bernard Lecat, a par ailleurs déclaré que ce n’est pas une situation normale mais elle n’est pas exceptionnelle.

De son côté, la mère de l’adolescente, mise au courant une semaine après le début de l’hospitalisation, remarque que pour cette dernière, « c’était difficile à vivre. Elle était déjà mal dans sa peau et elle avait l’impression d’être rejetée, traitée comme un chien. Nous aurions préféré que l’hôpital nous tienne au courant plutôt que nous mettre devant le fait accompli ».

Alors là, gros coup de gueule ! Il est en effet intolérable que les patients soient forcés de dormir par terre faute de moyens mis à la disposition des structures d’accueil. Mais ce qui est sûr c’est que cette adolescente anorexique qui nécessitait des soins d’urgence serait peut être morte au jour d’ajourd’hui si elle n’avait pas été hospitalisée.

Ce qui est anormal dans cette affaire c’est que ce centre d’accueil n’est pas plus de moyens compte tenu de la demande en constante augmentation. Je suis d’autant plus agacée que la médiatisation de cette histoire fait mauvaise presse à ce service alors qu’il a juste assisté une personne en réel danger en palliant à son manque de moyen du mieux qu’il a pu.

Discussion

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire