//
Vous lisez...

Gouvernement

Hollande – Aubry, leurs propositions pour la primaire socialiste

hollande aubry primaires socialiste médecineMartine Aubry et Francois Hollande les 2 candidats aux primaires du parti socialiste ont des propositions sur le monde de la santé assez différentes. La proposition qui m’incite à rédiger ce billet est celle qui consiste à  “demander aux jeunes médecins de s’installer, pendant 5 ans après la fin de leur formation, dans des zones de pénurie”.

Alors que la santé va mal, que les médecins généralistes se font de plus en plus rare, j’ai du mal à comprendre que l’on en soit arrivé là !
Je suis tout à fait d’accord avec l’égalité d’accès aux soins, et de nombreux autres acteurs politique ont fait des propositions bien plus interessantes.

Les études de médecine sont longue, de nombreux internes quittent leur région natale pour faire leur internat (les 7, 8, 9 et 10è année de médecine). Martine Aubry le sait bien car les promotions d’internes Lillois sont à moitié composés d’internes Parisiens (et quelques Amienois).

La moyenne d’age d’installation d’un médecin généraliste est de 39 ans en finissant les études actuelles à 29 ans, si l’on doit rajouter 5 à 10 ans j’ai bien peur qu’on ne puisse s’installer qu’au moment de la retraite.

Bref, voici en tout cas les propositions des 2 candidats aux primaires du parti socialiste.

François Hollande, on ne peut pas contraindre un jeune médecin à venir en zone rurale. Il préfère “interdire certaines installations” dans les zones bien pourvues.

« Je suis convaincu que les mesures coercitives d’installation ne marchent pas. Pour autant, je ne veux pas transiger sur l’objectif : l’égalité d’accès aux soins. Il faut engager le dialogue autour de mesures qualitatives, répondant auxattentes des jeunes professionnels : développement des maisons, centres et réseaux de santé, meilleure coordination des soins, transferts de compétences »

Martine Aubry propose d’aller “contre la liberté d’installation”, ne trouvant “pas aberrant” que de jeunes médecins travaillent 5 ou 10 ans dans les déserts médicaux.

« Les médecin sont la chance que les citoyens financent 11 ou 12 ans leurs études. Il y a des zones entières où il n’y a pas de professionnels de santé et le problème ne réside pas seulement dans l’incitation financière. »

« on ne peut pas accepter que les urgences soient encombrées par descas qui pourraient être traités par les médecins généralistes si le système de garde était mieux organisé. »

En savoir plus : http://www.unof.org/breve.php3?id_breve=2001 et Martine Aubry et les jeunes médecins : des propositions populistes !
A lire : Un étudiant en médecine répond à Martine Aubry : « Vous avez perdu ma voix… »