//
Vous lisez...

Epidémie

Grippe A (H1N1) test de dépistage en 12 heures !

virus-pasteurL’Institut Pasteur a annoncé aujourd’hui qu’il venait de mettre au point un test permettant de détecter le nouveau virus A (H1N1) en 12 heures seulement contre 24 auparavant.

Pour réaliser ce petit miracle, ils utilisent la technique de « RT-PCR en temps réel » (pour Real-Time- Polymerase Chain Reaction). Ce nouveau test devrait pouvoir être diffusé aux laboratoires agréés d’ici une dizaine de jours. Le test de dépistage de la grippe A h1N1 est pour l’instant uniquement réservé à un usage hospitalier.

On le sait bien le plus gros problème ce cette crise est de savoir qui est (ou n’est pas) malade… ce n’est pas parce que la grippe A (H1N1) fait le buzz dans les médias que nous ne pouvons attraper une bonne vieille grippe saisonnière.

Voilà donc une bonne nouvelle car même si d’ici là la menace sera moins forte les autorités mettent en garde vis à vis de la 2nde vague de grrippe A (H1N1) qui d’après eux devrait avoir lieu cet automne… (A lire, grippe A (H1N1) ce qu’il faut savoir)

Pour des raisons d’organisation, la souche H1N1 ne pourra pas être intégré au vaccin contre la grippe qui sera disponible pour l’hiver prochain, un second vaccin serait en préparation. (A lire, grippe A (H1N1) la vaccination sera faite par les médecins généralistes)

Ce test de dépistage permettrai de mettre en place plus rapidement des mesures d’isolement de débuter un traitement par Tamiflu (qui n’est efficace que si il est administrer dans les 24 à 48h premières heures).

Test de dépistage de la Grippe A (H1N1) : Le prélèvement naso-pharyngé

Le prélèvement naso-pharyngé est nécessaire pour réaliser un diagnostic virologique de grippe. Les analyses virologiques ont pour objectif soit d’adapter la prise en charge thérapeutique pour certains cas, soit de suivre le plus finement possible l’évolution du virus et sa circulation sur le territoire national.

De ce fait, le prélèvement naso-pharyngé n’est actuellement recommandé que dans un nombre restreint de situations.

  • aux patients à risque ou présentant des signes de gravité.
  • aux patients traités et présentant une aggravation clinique ;
  • à trois patients au moins au sein d’un foyer de cas groupés
  • aux nourrissons et aux femmes enceintes (cf « Fiche pratique d’utilisation des antiviraux en extrahospitalier et en période pandémique).

Les prélèvements doivent être adressés aux laboratoires du réseau Grippe, mis en place par la DGS et animé par les Centres Nationaux de Référence pour la grippe.

  • Prix d’un test de dépistage de la grippe A (H1N1) : 250€

Attention, comme pour les médicaments (Tamiflu®, Viagra®…) de faux tests de dépistages sont parfois proposés sur internet… ne vous faites pas avoir.

A suivre.

Discussion

39 Réponses pour “Grippe A (H1N1) test de dépistage en 12 heures !”

  1. Attention, il existe des tests de détection rapide (TDR) : utilisés en ambulatoire pendant l’épidémie de grippe saisonnière. Ces tests de détection rapide ne sont pas recommandés dans le cadre de la nouvelle grippe A(H1N1). Faible sensibilité, risque de contamination…
    Il ne faut pas confondre ces tests avec la PCR mis au point par l’Institut Pasteur le 5 mai dernier et
    destiné exclusivement aux laboratoires agréés leur permettant de détecter le nouveau virus A(H1N1) en moins de douze heures.

    Publié par Vincent | 26 août 2009, 1 h 34 min
  2. Interessant… merci Vincent!

    Publié par Pierre G. | 18 octobre 2009, 12 h 36 min
  3. 250 euros ! : croyez-vous que la mère de famille lambda va dépenser une telle somme !!!!
    Le medecin lui dit qu’elle a déjà la grippe, il lui prescrit le tamiflu, elle ne va pas payer 250 euros pour avoir un renseignement qui de toutes façons ne changera rien à la prescription.
    Donc dans les lycées et collèges ou écoles on se retrouve avec plein de gamins qui ont ou ont eu cette grippe, et elle n’est pas “avérée” car il n’y a pas eu de test. Ce qui fait que les établissements restent ouverts.
    250 euros c’est le cailloux qui bloque les rouages de la stratégie de prévention du gouvernement.

    Publié par le roux | 20 novembre 2009, 13 h 39 min
  4. @ Roux : tout a fait d’accord c’est hors de prix et ca peut en rebuter plus d’un ! En pratique je ne crois pas que l’ensemble du prix du test soit à la charge du patient mais je n’ai pas trouvé les chiffres exact…

    Cela étant, le test n’est pas nécessaire dans la plupart des cas car la clinique est assez parlante. De plus il doit être préconisé dans des cas précis qui sont protocolisés dans les services d’urgences.

    Exemple : aux urgences j’ai une patiente qui s’est présentée pour suspicion de méningite avec un examen clinique franchement douteux sur le diagnostic de grippe A. Nous avons fait le test pour la méningite puis le test pour la grippe A avant de la traiter car vous imaginez bien que le traitement n’est pas le même 🙂

    Publié par Raphaelle | 20 novembre 2009, 21 h 16 min
  5. A quoi cel pourrait bien servir de savoir si on a l’horrible grippe A ou une grippe “banale” saisonnière?
    Le résultat étant à peu près le même sauf pour celui qui aura voulu savoir quel grippe il avait et se sera démuni d’une telle somme…

    Publié par phuong | 20 novembre 2009, 22 h 32 min
  6. @le roux : bah oui, ca coute cher, mais c’est le cas pour tout ce qui concerne la santé… seulement vu qu’en général c’est la sécu qui paye tout le patient n’a pas notion de ce qu’il dépense !! (prise de sang, médicaments…)

    @Phuong : Savoir si c’est la grippe A ou la grippe classique ne sert à rien… c’est d’ailleurs pour ca que le test est payant.
    Le traitement reste le meme… Du repos et du paracétamol.

    Par ailleurs les études épidémiologiques montrent que la grande majorité des grippes actuelles sont la grippe A H1N1… mais ce n’est que statistique !!

    Publié par Vincent | 20 novembre 2009, 23 h 52 min
  7. je bosse ds 1 labo d’analyses médicale.
    ns faisons des dépistages rapide en 15 min pour la grippe. Ils differencient uniquement la A de la B. ns avons pas mal de grippe A positive (bcp d’enfant entre 6 et 15 ans) sauf que ds la A se test est incapable de confirmer que c’est la H1N1. Vous connaissez ce genre de tests mais plus fiable????
    les Dr ne sensibilisent pas assez les patients sur le port du masque. Ils arrivent le masque en poche ou à la main.

    J’ai un enfant de 14 mois et je me demande si je le fais vacciner avec le vaccin sans adjuvant (je ne suis pas trop pour).Est ce grave si un enfant de cet age en bonne santé l’attrappe????

    Publié par STEPHANIE | 21 novembre 2009, 13 h 27 min
  8. @ Stéphanie : le problème c’est que l’évolution de la maladie est peu prévisible et qu’il y a ces derniers temps, beaucoup de cas graves chez des personnes sans problèmes de santé particuliers. Je suis franchement favorable à la vaccination pour votre bébé…

    Pour le port du masque vous avez raison : les gens prennent ça à la légère hélas et ne font pas les choses serieusement… Dans le billet consacré au port du masque, vous pourrez lire ma triste et reelle expérience…

    Publié par Raphaelle | 21 novembre 2009, 14 h 33 min
  9. @RAPHAELLE: y a t il vraiment une différence entre le vaccin sans adjuvant et celui avec. Sans adjuvant veut dire sans effets secondaires et sans effets à retardement (maladie chronique dans 10-20 ans?)

    Publié par STEPHANIE | 21 novembre 2009, 17 h 55 min
  10. @ Stephanie : Comme c’est noté dans l’article de synthèse en page d’accueil, l’adjuvant a un effet de booster qui potentialise l’action du vaccin. On peut donc dire que le vaccin avec adjuvant est plus efficace. Il faut par ailleurs savoir qu’il existe un adjuvant dans tous les vaccins y compris DT polio et autres vaccins obligatoires que l’on fait sans rechigner.

    Le risque de maladie chronique n’est pas pire pas mieux : je pense que vous faites allusion à la sclerose en plaque et la vaccination contre l’hépatite B… Il est maintenant prouvé qu’aucun lien n’existe entre la maladie et la vaccination… Mais je comprends que ca reste dans l’inconscient collectif !

    Publié par Raphaelle | 21 novembre 2009, 22 h 46 min
  11. j’ai une fille de quatre ans atteinte d’achondroplasie diagnostiquée à la naissance. Elle a n’a pas de problème particulier pour le moment. le mardi 17 novembre, la crèche nous signale un cas de grippe a dans une classe voisine à celle de ma fille. Le jeudi soir ma fille avait 39 de fièvre. Le lendemain matin son pédiatre m’a recommandé un test de dépistage rapide même si elle ne présentait pas encore tous les suymptômes de la grippe A. On a eu les résultats une heure après(ça coute à peu pres 30 EUROS) . Le test est positif et donc le pédiatre prescrit du tamiflu qu’elle vomit à chaque fois. Ma question: est ce que ces tests sont fiables (il ne s’agit pas d’un PCR )? et puis est ce que je continue le traitement au tamiflu? en sachant que ma fille n’a plus eu de fièvre depuis samedi (elle prend en même temps un traitement contre la bronchite: antibiotique, muxol, effipred et histanorm préscrit par son pédiatre)

    Publié par Rim | 22 novembre 2009, 12 h 13 min
  12. j’ajoute que ceci se passe au Maroc

    Publié par Rim | 22 novembre 2009, 12 h 14 min
  13. @ Rim : le blog de la santé n’a pas vocation de remplacer une consultation médicale. Votre histoire semble confuse, consultez votre médecin traitant pour tirer ça au clair.

    Publié par Raphaelle | 22 novembre 2009, 16 h 53 min
  14. Bonjour,
    vous avez écrit :
    “Pour réaliser ce petit miracle, ils utilisent la technique de « RT-PCR en temps réel » (pour Real-Time- Polymerase Chain Reaction). ”

    attention à la confusion RT-PCR / PCR en temps réel :

    RT-PCR signifie “Reverse transcription – Polymerase Chain Reaction” il s’agit d’une PCR réalisée à partir un fragment d’ARN (au lieu d’ADN pour la PCR habituelle), la PCR est alors précédée d’une reverse transcription qui permet de transformer le brin d’ARN en ADN.

    La PCR en temps réel ou encore PCR quantitative (PCRq) est une technique de PCR où la quantité d’ADN peut être suivie en temps réel grâce à un marquage fluorescent.

    Publié par Edouard | 25 novembre 2009, 0 h 18 min
  15. J’ai un petit garçon de 2 ans 1/2, pour lequel il y a eu une suspicion de grippe A début octobre (pas encore le pic de l’épidémie. Symptômes: forte fièvre, petites convulsions fébriles, toux, râles de respiration, grosse fatigue, vomissements, sans appétit, mis en isolement par le médecin. Mon mari et moi l’avions eue (suspicion toujours) 1 semaine + tôt, mais moins forte que lui et sans fièvre, que des courbatures et une très grosse fatigue (nous sommes vaccinés chaque année contre la grippe saisonnière). Aujourd’hui, on me conseille de vacciner mon enfant, alors qu’il l’aurait peut être déjà eue… Je suis prête à payer des analyses si il le faut, plutôt que le vacciner inutilement! Comment se déroulent ces examens? Où, dans les labos ou à l’hôpital, et à quel prix? Le fait que mon petit garçon l’ait eue début octobre n’est ce pas trop tard pour y retrouver des traces de grippe A? Merci beaucoup pour vos éclaircissements…

    Publié par Laurence | 27 novembre 2009, 15 h 34 min
  16. quel est le fournisseur de test rapide merci

    Publié par fariel | 30 novembre 2009, 15 h 23 min
  17. bONSOIR?
    j’ai emmené mon fils aux urgences ce week-end, il lui ont fait un prélèvement naso-pharyngé mais à aucun moment ils ne m’ont dit que je devais payer ce test es-ce vrai que ce sera de ma poche ??,

    Publié par pouvreau | 30 novembre 2009, 19 h 38 min
  18. Le test de dépistage de la grippe A H1N1 est payant que lorsqu’il est fait en ville.

    Si le test de dépistage de la grippe A (H1N1) est fait aux urgences il sera prit en charge par l’hôpital… comme tous les autres examens qui y seront réalisé.

    Normalement le résultat du test de dépistage de la grippe A (H1N1) est disponible en 48h.

    Publié par Vincent | 30 novembre 2009, 22 h 29 min
  19. Test de dépistage… ah oui ???
    Ma compagne, malade depuis 2 semaines, hospitalisée en réa depuis 1 semaine, a subi 2 tests de dépistage négatifs ! et le virus a finalement été détecté à l’analyse des prélèvements pulmonaires ce lundi 30 novembre, après 1 semaine de réa et d’examens en tous genres !! Comment être confiant après ça ? comment croire à la fiabilité soit disant à 100% de ce test de dépistage naso-pharyngé ??? J’estime que nous assistons là à une grave défaillance du système de santé !! et je ne parlerai pas du vaccin, des risques encourus, et de l’organisation totalement inadaptée de cette campagne de vaccination ! Et au fait, moi qui ai été ces 2 semaines particulièrement exposé au virus, et qui n’ai pas encore reçu mon “bon” de vaccination, inutile de me l’envoyer il sera certainement trop tard !! qu’on se le dise !

    Publié par Laure | 2 décembre 2009, 20 h 22 min
  20. Laure,

    Aucun test de dépistage n’est certain à 100% c’est d’ailleurs pour cela que les médecins qui se sont occupé de ta compagne l’ont refait.

    Concernant les risques du vaccin, on le sait ils sont exceptionnels mais qu’en plus de protéger contre le virus, ils protègent de la dissémination du virus h1n1 (et de son risque de mutation).
    Au vu de la gravité de ce qui est arrivé à quelqu’un de proche de vous ce serait justement une bonne raison pour se faire vacciner.

    La campagne de vaccination n’est peut être pas gérée au mieux mais elle a au moins le mérite d’exister (contrairement à certains pays).

    Concernant l’envoi des bons, ils sont envoyés par la SECU, il n’y a aucune chance qu’ils soient au courant de vos mésaventures.

    Je souhaite un bon rétablissement à votre amie.

    Publié par Vincent | 2 décembre 2009, 21 h 38 min
  21. Le labo auquel je me suis adressée m’a proposé une prise de sang.. Tiens tiens? Mais aucune possibilité de détecter si nous l’avons déjà eue, cette grippe A, puisque ça date de début octobre. Par contre, le prix est de 84 euros, contrairement à tout ce qu’on peut entendre. Bref, nous avons opté pour la vaccin de notre fils, car sans adjuvant. Il faut juste se dire que si il y a une solution pour éviter une telle pandémie, eh bien réjouissons nous que les instances gouvernementales aient établi ce vaccin! Si il n’y en avait pas à date, nous serions tous en train de crier au scandale. Et si nos enfants peuvent être protégés, tant mieux! Je suis sûre que les parents des enfants qui luttent contre ce virus dans les centres de réanimation auraient sans nul doute vacciné leurs enfants, si ils avaient su…

    Publié par Laurence | 4 décembre 2009, 22 h 49 min
  22. Pour info, les personnes qui se présentaient pour se faire vacciner au centre duquel je dépends, et qui n’avaient pas reçu leur bon se sont fait vacciner quand même.

    Publié par Laurence | 4 décembre 2009, 22 h 54 min
  23. Bonsoir,
    je me suis lancée dans quelques recherches concernant un test dont on entend parler, vérifiant le diagnostic d’une grippe A, au prix très aléatoire…
    Je suis donc tombée sur ce site, où, il me semble, tout se mélange encore : il en ressort que les tests rapides sont les moins chers, mais très peu fiables, que l’on peut avoir la grippe a sans qu’il s’agisse du virus H1N1, et qu’il y a de nombreux cas variés qui ne permettent pas de définir si cette grippe est dangereuse, ou non, et pour quel type de personne… C’est vraiment désespérant, d’autant plus lorsque l’on est concerné (frère de 7 ans, asthmatique, diagnostiqué par son pédiatre comme sujet à la grippe a)…

    Publié par Caro | 4 décembre 2009, 23 h 55 min
  24. Ce ne sont pas les prix qui sont variables mais les tests ! Il existe des tests pour savoir si il s’agit d’un grippe, d’une grippe A ou la méthode dont on parle celui pour savoir si il s’agit de la grippe A H1N1 (avec la méthode de rt-pcr)!

    Celà dit je ne comprend pas votre probleme.
    Si vous êtes avec des personnes fragiles, qu’il s’agisse de la grippe A H1N1 ou pas il faut les protéger et les vacciner.

    Le pédiatre a surement parlé de la grippe A car en ce moment c’est cette grippe qui circule le plus souvent (mais ca ne reste qu’une probabilité)…

    Par ailleurs il faut savoir qu’on parle de grippe A par abus de langage… (il faudrait que je rédige un billet là dessus)…

    Publié par Vincent | 5 décembre 2009, 19 h 02 min
  25. Bonjour,
    Je reviens des urgences où j’ai emmené ma mère qui a soudainement ressenti tous les symptômes de la grippe A. Nous avons attendu 4h pour nous voir prescrire de l’efferalgan et du toplexil. Trouvez-vous cela normal? Elle tousse jaune, des courbatures partout, des fourmillements dans les jambes et surtout tout cela est arrivée très vite. Le docteur n’a pas voulu ni lui prescrire du tamiflu ni lui faire le test. Je ne comprends pas. Est-ce normal?? Est-ce parce que le test coûte trop cher à l’hopital? Si c’est le cas je trouve ca scandaleux

    Publié par maman | 6 décembre 2009, 16 h 49 min
  26. Comme nous l’avons souvent dit sur ce blog nous ne sommes pas là pour juger nos collègues ni pour nous substituer à une consultation médicale.

    Je n’ai pas examiné votre mère et je ne connais pas son dossier médical…

    Toutefois si votre mère présente tous les symptomes de la grippe (grippe A ou pas) est-ce vraiment utile de faire le test ? qui outre son prix confirmera le diagnostic bien plus tard (souvent plusieurs jours après) ?

    Je ne pense vraiment pas que ce soit une question d’argent mais plus le raisonnement médical qui ne justfiie pas la réalisation du test.

    Quant au traitement le paracétamol est et restera le meilleur traitement contre la grippe. Le toplexil c’est contre la toux.
    L’utilisation du tamiflu doit rester (surtout en periode d’épidémie) réservée au cas les plus graves ou aux personnes les plus fragiles.

    Je ne dis pas que le traitement est le bon, j’essaie juste de vous en expliquer les raisons.

    Quant à l’attente de 4h c’est normal… Pour travailler quotidiennement dans un service d’urgences je peux vous dire que nous travaillons dur et que les patients sont vus au plus vite mais aussi en fonction de leur gravité (un polytraumatisé ou un infarctus du myocarde passera toujours devant une grippe).

    Bon repos à votre maman. Qu’elle n’hésite pas à consulter son généraliste en cas de besoin (ce sera sûrement plus adapté qu’un service d’urgence).

    Publié par Vincent | 6 décembre 2009, 17 h 43 min
  27. mon fils age de 10 ans à des symptomes grippaux .(grippe A ?)
    IL doit etre vaccine au college la semaine prochaine, dois je le faire vaccine sans savoir s’il a eu la grippe A ou pas ? Doit on faire le test ?

    Publié par vero | 7 décembre 2009, 11 h 52 min
  28. mon médecin traitant ma dis que j’avais la grippe A j’ai tout les symptômes mais j’arrive a me lever alors que quand on la on n’arrive pas a se lever.Elle ne ma pa prescrit de test pour verifier le resultat .Que dois je faire? elle ma mis en arret de travail.

    Publié par jacquin | 8 décembre 2009, 17 h 00 min
  29. @ vero et @ jacquin : il n’est pas necessaire de faire le test pour etre sur qu’on a la grippe A. Le virus circule presque exclusivement dans la population en ce moment, autant dire que votre médecin ne se trompe pas s’il vous dit que vous avez probablement la grippe A devant un syndrome grippal cogné.
    De plus le fait de savoir qu’il s’agit bien du virus H1N1 ne change rien à la prise en charge thérapeutique : reposez vous jacquin et bon rétablissement !

    Publié par Raphaëlle | 10 décembre 2009, 14 h 22 min
  30. j’ai 2 enfants qui sont vacciné mais ne vont pas a l’école le temps d’etre imuniser car une dizaine d’enfants malades par classe et pas de depistage donc ????
    je trouve anormal que mais enfants ne puissent pas aller a l’ecole a cause de se qui ne se font pas depister

    Publié par marty | 11 décembre 2009, 15 h 29 min
  31. Le vaccin qu’aurait reçu ma fille au collège contenait du squalène, personne ne parle de cet adjuvant qui est pourtant considéré comme étant dangereux. Cette semaine un ami est décédé suite à la vaccination et aux infos hier soir ils ont parlé du décés d’un enfant de 2 ans suite au vaccin. Ok on ne connait pas les antécédants mais pour moi ce n’est pas rassurant, d’autant plus qu’on annonce bcp de cas de grippe en France alors qu’ils n’ont pas été testé, tandis qu’en Europe les cas diminuent. Excusez moi mais je trouve ça bizarre! J’étais pourtant une adepte de la vaccination car elle sauve des vies. Pouvez-vous me rassurer?

    Publié par Denis | 12 décembre 2009, 12 h 02 min
  32. Bonjour,
    je suis allée a l’hopital parce j’avais la pression est un peu haute et j’aivais aussi des palpitatios et de l’essouflement. Car enceinte de 29 semaine. Arrivé à lhôpital, un medecin m’a dit que j’avais la (AH1N1) sans faire de test, juste une consultation avec le tétoscope. il m’a tout de suite mis en isolement, dans une chambre réservée au cas H1N1, alors que je présentais aucun symptôme et je me sentais parfaitement bien.Une heure après j’ai fait une radio des poumons qui était négatif, mais en attendant le test de sécrétion nasale, j’étais toujours rester en isolement.Est ce que quelqu’un peut avoir cette grippe sans être malade et ne présenter aucun symptômes

    Publié par LOUISE | 15 décembre 2009, 20 h 41 min
  33. Bonjour,
    suite à un syndrome grippal apparu il y a 5 jours, le médecin a prescrit immédiatement du Tamiflu à mon fils de 7 ans. 3 jours après, il présentait une pneumopathie assez importante et s’est vu prescire des antibiotiques. Nous avons fait réaliser le test de dépistage, après 3 jours de prise de Tamiflu, qui s’est avéré négatif. La prise de Tamiflu peut-elle avoir faussé le test? Merci de vos réponses

    Publié par Matole | 16 décembre 2009, 19 h 16 min
  34. @ Matole : idéalement les prélevements auraient du etre faits avant la prise de tamiflu pour être plus fiables. Cela dit, cela ne change pas grand chose, le traitement antiviral diminue le risque d’aggravation notamment sur le plan pulmonaire et diminue la contagiosité, il n’a donc rien perdu à être traité ! Votre médecin a suivi la recommandation récente (je vous renvoie a l’article en page d’accueil) qui consiste à traiter systematiquement toute suspicion de grippe A par tamiflu, la surinfection pulmonaire n’etait pas prévisible. Par ailleurs il n’est pas impossible que votre fils aient débuté une pneumopathie bactérienne necessitant une antibiothérapie avec des symptômes comparables à l’infection virale du virus H1N1… Au final, difficile de dire si c’est le tamiflu qui est responsable de la négativation (personnellement je ne pense pas) ou bien si c’etait une pneumopathie un peu fouine avec un début pseudo grippal…

    Publié par Raphaëlle | 16 décembre 2009, 21 h 47 min
  35. Merci Raphaëlle. Cependant, j’ai cru comprendre que les infections virales étaient, de manière générale, très difficiles à détecter au travers de tests, hormis ceux de type vih. Se pose néanmoins maintenant la question de la vaccination pour mon fils……

    Publié par Matole | 17 décembre 2009, 19 h 59 min
  36. Si votre fils a un terrain fragile et si effectivement il n’a pas fait la grippe A, mieux vaut attendre qqs jours qu’il se repose… et hop la vaccination !

    Publié par Vincent | 17 décembre 2009, 20 h 34 min
  37. bonjour,
    je me suis mit sur ce site pensant trouver des reponses et ce que je lit me met hors de moi.
    entre les medecin qui preconnise la vaccination a tous va sans se soucier des antecedant medicaux des gens he oui messieur mesdames il y a des contre indication au vaccins et plus d une d ailleur, les oublier-vous. a l heure actuellement mon fils et moi meme avons etait tester possitif a la grippe A.
    donc d apres la notice de votre fameux vaccins on ne doit pas etre vaccinés plus tard.
    A moins qu il ne faille ecouler les stock d un vaccin fait a la va vite sans reel teste avant la mise sur le marcher
    et dont certaine personne bien pensante en on comment beaucoup plus que la population actuelle.
    parcontre bizarment le test qui coute moins chere que le vaccin n est pas rembourser, ne penser vous pas qu il y a un soucis
    quand dans dix ans on s appercevra des effets negatif de se vaccins on ne pourra rien faire la france et plusieur autre pays ayant signé une close avec les laboratoire ayant creer ce vaccins. afin que si il se produiser des effets indesirable les laboratoires n en serait pas tenu responsable. je sait pas mais pour moi tout ceci me semble louche.
    donc je prefere etre malade une bonne semaine et pourtant je suis une asthmatique. et me faire mes propre immunité.
    que chacun et le choix sans subir la pression des media sponsorise par l etat ni celle des medecins a qui ont fait prendre des vessie pour des lanternes. et derniere chose 75 % du corps medical n est pas vaccines pourquoi ????

    Publié par julie | 19 décembre 2009, 11 h 55 min
  38. @ Julie : pourquoi tant de véhémence ? La théorie du complot c’est pas un peu surfait ?
    Moi ce qui me met hors de moi c’est que si le gouvernement n’avait rien acheté on leur aurait jeté la pierre comme pour la canicule… Au total, c’est au USA qu’on voit bien l’effet pervers : ils ont acheté trop peu de doses pour vacciner toute la population, resultat : 4h de queue quotidienne pour atteindre les centres de vaccination, les patients se les arrachent… En France, le gouvernement a essayé d’etre un peu prévoyant et voila le resultat…
    Question suivante : vaut il mieux prendre le risque de faire un vaccin qui a prouvé son innocuité sur des millions de personnes ou prendre le risque de finir en reanimation sous respirateur ? Personnellement mon choix est fait et je suis vaccinée avec adjuvant : je vais bien et je protège les 50 patients que je vois par jour.
    Pour terminer : en effet il existe des contre indications au vaccin, mais si vous vous etiez déplacée en centre de vaccination vous sauriez qu’un questionnaire médical complet est réalisé avant toute vaccination et que les médecins sur place sont tres prudents. Je vous assure qu’avec la folie furieuse qu’engendre cette grippe, personne n’a envie de prendre de risque en vaccinant quelqu’un a la va-vite…

    Publié par Raphaëlle | 19 décembre 2009, 14 h 52 min
  39. on en rediscutera dans 10 ans, et on verra bien seul l avenir nous le dira mais dela a ce que l on sache les retombés exact ce n est pas sur et je ne part pas sur la theorie du complot mais ne touver vous pas que 94 milllions de doses pour 65 073 482 de personnes ce n est pas un peu trop.
    concernant les centres de vaccination non je n y ait pas etait mais plusieur de mes proches y sont allez, je croyait que justement en cas de pandemie on ne devait pas avoir de regroupement total sur 8 personne vacciner 6 ont develloper la grippe pour laquelle il etait vacciné tes ayant etait effetuer a leur frais ce qui etait encore plus inadmissible.
    je m attaque pas a vous mais jaimerai comprendre.
    autre chose mon fils et moi meme avons etait tester possitif a la grippe A traiter sous tamiflu entre les urgences et mon medecin et le medecin de mes amis, le temps pendant lequel nous sommes encore contagieux au niveau des urgence 72 h avant et 10 jours apres. pour le medecin 48 h avant et 5 jour apres, pour un autre medecin 72 h avant 72 h apres.
    alors si meme les medecins ne savent pas, il y a tout de meme de quoi se questioner?
    et derniere chose vous n avait emit aucun avis sur le faite que plus de la majorité du personnel medical refuse cette vaccination.
    bonne soiree tout de meme

    Publié par julie | 20 décembre 2009, 1 h 11 min

Laisser un commentaire