//
Vous lisez...

Médecine

Grève des médecins generalistes le 11 mars 2010

Le jeudi 11 mars sera peut-être un jour sans médecins généralistes. C’est en tout cas ce que souhaitent quatre syndicats qui appellent même à des actions dès le début du mois de mars, avec notamment la mise en place de répondeurs dans les cabinets dès 19 h dès le 1er mars et une journée sans télétransmission des feuilles de sécurité sociale le 8 mars…

Pour MG France, Union généraliste, Union collégiale et le Syndicat national des jeunes médecins généralistes, “la baisse du nombre de médecins et la désaffection des jeunes générations pour l’exercice libéral créent dès aujourd’hui les conditions d’une France sans Médecins Généralistes.” Ils souhaitent l’application de la nomenclature spécialisée, simple mesure de justice.  Selon les syndicats, des actions au tribunaux sont menées dans 37 départements pour que les honoraires majorés à 23 euros soient appliqués.

S’ils en appellent à de nouvelles actions, c’est selon eux, parce que “le gouvernement et l’Assurance-Maladie continuent à faire la sourde oreille”, malgré “la légalité de (leurs) revendications”. Depuis la mi-janvier, de nombreux syndicats de généralistes (dont le principal MG-France) revendiquent la revalorisation de leur métier comme “spécialité” et encouragent leurs membres à facturer leurs consultations 23 euros au lieu de 22. Le souci c’est qu’aujourd’hui, peu de médecins installés ont fait la demande de reconnaissance comme spécialiste en médecine générale auprès du conseil de l’ordre des médecins, autant dire qu’on se mord la queue et qu’on est encore loin de voir revaloriser la médecine générale.