//
Vous lisez...

E-santé

De l’hôpital numérique au patient connecté

Au cours du cycle de conférence des Echos le Digital est clairement identifié comme un accélérateur de croissance, créateur de valeurs d’entreprise et parfaitement adapté au Parcours de santé et à ses acteurs ;  médecins et patients.

Alors que le train de l’innovation rentre en gare,  peut on encore choisir de ne pas y monter ?

Je ne le pense pas car même s’il y a du bon dans les médecines traditionnelles (très en vogue en ce moment), on n’arrête pas le progrès !

A quoi ressemblera l’hôpital de demain ?

L’ère numérique est en marche ! Dans ce contexte du tout connecté, l’hôpital a amorcé sa mutation et le patient avec lui. Le parcours de santé poursuit sa révolution grâce à l’utilisation de plus en plus adaptée des nouvelles innovations technologiques et l’efficacité des systèmes organisationnels mis en place (gestion des big Datas). Le plus difficile reste d’adopter le changement ; celui des habitudes a la vie longue…

Lors du débat des Echos sur l’hôpital numérique du 4 juin 2013, le Dr Marc Broucqsault, Pdt d’ALTAO, un cabinet de conseil spécialisé dans les questions hospitalières nous présente avec enthousiasme la maquette de la « chambre d’hôpital intelligente »; fini les cloisons, les lits et les files d’attentes, bonjour l’hôpital réseau, la planification, l’organisation et la gestion des rendez-vous. Le lieu même de l’hospitalisation est totalement repensé, les chambres relookées et adaptées aux soins les plus pointus.

Un patient devenu valide, mobile et informé

Aujourd’hui,  l’hôpital prend de mieux en mieux en charge la douleur  et c’est heureux. Le patient ne souffrant quasiment plus est devenu valide. Il peut ainsi participer activement à son traitement avec davantage de lucidité.

Demain, dans la chambre intelligente des fauteuils modulables remplaceront les lits, les tablettes interactives et le Smartphone, la télévision et le téléphone filaire.

Les patients devenus mobiles (ils ne sont plus isolés au fond de leur lit) seront  de vrais acteurs de leur santé. Le patient disposera également d’informations en temps réel sur son état de santé et le monde qui l’entoure grâce à sa connexion wifi à Internet. D’ailleurs, il aura programmer son séjour à l’hôpital en amont et n’y restera que quelques heures, le temps d’effectuer différents examens avant d’être soit opéré (et ce par micro incisions) soit se faire diagnostiquer suite à l’apparition de nouveaux symptômes ou simplement réajuster son traitement.

Les suites opératoires seront simples, avec une couverture antalgique efficace  lui permettant de sortir avec une ordonnance et le compte-rendu de sa courte hospitalisation à remettre à son médecin traitant.

L’hôpital catalyseur digital de la relation médecin-patient n’est plus une fiction, il devient une réalité. Oui notre système de soin est à repenser et doit pouvoir bénéficier des progrès des dernières technologies de l’information et de la communication dans l’intérêt de la santé des patients et de l’optimisation du travail des professionnels. Reste à réfléchir sur les modalités d’inclusion de la médecine de ville dans ce réseau de soins, car elle reste le premiers recours et l’élément clé du suivi des patients !

Dr Isabelle Karsinti

Discussion

14 Réponses pour “De l’hôpital numérique au patient connecté”

  1. Je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait qu’il faille repenser nos systèmes de soin et que les dernières technologies doivent s’insérer dans un processus de modernisation des hôpitaux. Cependant, je pense qu’il faudra encore pas mal de temps avant que les technologies ne s’adaptent à nos hôpitaux !

    Publié par Maxence | 19 juin 2013, 13 h 51 min
  2. Cette perspective est vraiment intéressante mais est-elle possible à court terme ?

    Publié par Jacques | 12 décembre 2013, 14 h 54 min
  3. c’est intéresant

    Publié par Wiki Santé | 14 décembre 2013, 18 h 06 min
  4. Une vision idéaliste de l’avenir, qui ne tient pas compte des hommes, experts et technocrates. La réalité est tout autre, le code-barres permettrait à tout le monde y-compris les empêchés de lire, d’accéder à 100% de l’information médicamenteuse, dates de péremption et N° des lots compris. Or, rien ne permet aujourd’hui à ces personnes de les exploiter pire même puisqu’il est décrété qu’un patient ne peut pas y avoir accès dans le cahier de déploiement du Datamatrix. Un nouveau site gouvernemental vient de voir le jour, mais les codes-barres n’y sont pas exploités comme mots clés dans les moteurs de recherche. Du coup on est encore au moyen âge, le braille, avec son coût de production, sa fragilité son encombrement et le fait qu’il ne concerne que 70000 personnes, et des ordonnances et certificats médicaux et autres convocations remplis à la main, ce qu’un logiciel d’OCR ne permet pas de lire pour ces gens-là, les pharmaciens ayant bien du mal à les lire eux aussi ! Un niveau d’information plancher quand il pourrait être optimum incluant les allertes sanitaires, l’exclusion d’un droit, celui via le n° du lot d’un médicament de faire une déclaration individuelle d’effet indésirable non répertorié, des décideurs totalement à côté de la plaque qui s’inspirent de statistiques caduques pour considérer qu’un patient ne peut exploiter un code-barres Datamatrix quand aujourd’hui, avec les smartphones, les usagers sont mieux outillés en la matière que la plupart des officines, elle est la la vérité vraie et non pas dans les discours… Cordialement, Olivier

    Publié par Olivier JACQUES | 22 janvier 2014, 0 h 20 min
  5. Le digital est partout, ça peut parfois faire peur mais bien utilisé c’est un véritable bonheur

    Publié par Devis assurance | 29 mai 2014, 0 h 23 min
  6. En 2014 il est plus que temps d’utiliser les outils que nous possédons pour faciliter notre quotidien, et la santé est clairement en retard à ce niveau là. Quoi que Apple sont déjà bien présent il me semble, mais aux US.

    Publié par Cigarette électronique | 31 mai 2014, 0 h 43 min
  7. Très intéressant, le monde du digital nous impressionne de jour en jour

    Publié par Chirurgie Esthétique | 28 mai 2015, 9 h 22 min
  8. Il est vrai que l’on va vers un monde de plus en plus connecté et la santé aussi du coup https://www.bonnetension.fr/prendre-sa-tension-avec-smartphone/

    Publié par Marc | 1 janvier 2018, 12 h 25 min
  9. Le digital c’est une bonne chose et ce n’est que le début. Par contre, les meilleurs conseils pour aller bien c’est de manger équilibré, faire du sport et bien dormir https://www.aupaysdudodo.fr/top-insomnie-13-moyens-simples-de-retrouver-le-sommeil/

    Publié par Lara | 28 février 2018, 18 h 09 min

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] See on https://www.blogdelasante.com […]

  2. […] See on https://www.blogdelasante.com […]

  3. […] De l’hôpital numérique au patient connecté […]

  4. […] De l’hôpital numérique au patient connecté […]

  5. […] De l’hôpital numérique au patient connecté: Au cours du cycle de conférence des Echos le Digital est clairement identifié comme un accélérateur de croissance, créateur de valeurs d’entrep…Source […]

Laisser un commentaire