//
Vous lisez...

Assurance maladie

Comment connaitre les coordonnées et les tarifs des médecins ?

Le débat actuel sur la tarification de la consultation médicale fait couler beaucoup d’encre. Entre les médecins en secteur 1 (dit conventionnel) et ceux en secteur 2 (dit à honoraire libre) le débat est ouvert ! La création du secteur optionnel pour de limiter les dépassements d’honoraire est toujours très controversé.

Suite aux élections nos autorités ont décidé depuis quelques mois de réguler certains tarifs en particulier de ceux pratiquant des tarifs bien loin du traditionnel “tact et mesure”.

Déjà en 2009, la sécu avait proposé un service pour comparer les tarifs des actes techniques, mais depuis quelques mois pour vous permettre de choisir votre praticien, un service très intéressant a été développé : ameli-direct !

 

Le service ameli-direct offre la possibilité de trouver les coordonnées des professionnels de santé exerçant à titre libéral et celles des établissements de soins. Il permet également de connaître les tarifs pratiqués par un professionnel de santé à son cabinet ou dans un établissement de soins privé.

L’intérêt du service est de pouvoir vérifier les tarifs d’un médecin avant de prendre rendez-vous et d’éviter les mauvaises surprises… Pour vous présenter le site j’ai fait l’effort de réaliser une petite vidéo de démo 🙂

Discussion

10 Réponses pour “Comment connaitre les coordonnées et les tarifs des médecins ?”

  1. Excellent article sur le plan professionnel, mais l’orthographe se semble pas à la hauteur…
    – connaitre, (non), connaître, (oui)
    – nos autorités ont décidés (non) , décidé (oui)
    – pour vous présenté (non), présenter (oui)
    – j’ai fais, (non), fait, (oui)
    Bien cordialement, envoyez sur mon mail l’avant projet, je vous le corrigerai, gracieusement, bien entendu.
    Ulysse

    Publié par Ulysse Roguish | 16 août 2012, 5 h 54 min
  2. Merci pour cet article, effectivement très utile, avec ou sans quelques fautes mineures 😉

    Publié par Inventaire pharmacie | 16 août 2012, 13 h 20 min
  3. Bonjour.
    Bravo pour l’article qui est très utile. C’est vraiment la galère quand il faut trouver un médecin et y aller sans savoir combien il va demander pour la consultation. Ça aide beaucoup je trouve et cela découragera les médecins qui trichent au niveau des prix !

    Publié par Karen | 16 août 2012, 15 h 00 min
  4. Article très utile merci ! Le “débat” entre les conventionnés et libéraux n’en finira jamais à mon avis, bon courage pour ceux qui tenteront de faire le ménage 🙂

    Publié par Puressentiel | 23 août 2012, 13 h 00 min
  5. L’ensemble des tarifs sont ils référencés ou sait on simplement si ils sont en honoraires libres ?

    Publié par Julien | 26 août 2012, 7 h 24 min
  6. Les tarifs sont ceux que référence l’assurance maladie (sécurité sociale).

    @Julien : Sur la page de chaque médecin on peut trouver ses tarifs habituellement pratiqués.

    @Jeremy : 130€ pour un détartrage cela me semble extrêmement cher…

    Publié par Doc Zerep | 28 août 2012, 10 h 40 min
  7. Je pense que c’est une bonne idée de réglementer les prix.
    Une fois que nous avons ce type de réglementation, nous pouvons aussi commencer à chercher ensuite les procédures de normalisation trop.

    Publié par Filtre Douche | 5 septembre 2012, 10 h 48 min
  8. Débat d’actualité mais malheureusement faux débat car la liberté tarifaire des médecins du secteur 2, dans la transparence, n’est pas la cause du déficit chronique de la Sécurité Sociale. Les réformes en cours pourraient bien déstabiliser tout le système de soins et aboutir à un résultat opposé à l’objectif, c’est à dire l’instauration d’un vrai système à deux vitesses s’il aboutit, par l’absence d’autre choix, à un déconventionnement massif des médecins conventionnés à honoraires (encore) libres.

    Publié par Danan | 27 septembre 2012, 21 h 56 min
  9. D’autre part, le plafonnement des honoraires va conduire les médecins du secteur 2 à réaliser plus d’actes et à utiliser des cotations plus lourdes, qui creuseront un pue plus le déficit de la Sécu. Sans parler des nouveaux contrats des assurances complémentaires qui vont instituer une distinction entre les médecins ayant souscrit le “contrat d’accès aux soins” et les médecins restant en secteur 2 traditionnel, dont les remboursements seront moins importants, alourdissant le reste à charge des patients.

    Publié par Chirurgie myopie presbytie | 10 novembre 2012, 13 h 42 min
  10. Pour ma part, je prône depuis longtemps la transparence sur la notion de tarifs conventionnés et de ce que peuvent comprendre d’éventuels dépassements.
    En tout état de cause, il me semble bon que les patients puissent comparer. Mais comparer ce qui l’est, avec des prix et le détails des actes correspondants, l’origine et la méthodologie des soins etc…
    Chacun pourra alors avancer en connaissance de cause.

    Publié par Evelyne | 18 mars 2020, 15 h 49 min

Laisser un commentaire