//
Vous lisez...

Cardio-vasculaire

Premier coeur artificiel en 2013

Fabriqué en France, (cocoricooooo…) le premier cœur artificiel total au monde sera bientôt disponible à la greffe !
De quoi redonner espoir aux patients victimes d’insuffisance cardiaque terminale. Car, chaque année dans le monde, ce sont près de 17 millions de personnes qui en meurent.

En partenariat avec le groupe EADS, le Pr Alain Carpentier et son équipe, de la société Carmat, se sont mis au travail afin d’élaborer cet organe artificiel. Sept années plus tard, le résultat est bluffant : 900 g tout juste, deux ventricules indépendants, quatre valves, deux oreillettes, un système de régulation… Bref, aussi vrai que nature.

Une fois implanté, le cœur Carmat est connecté par un système de raccordement électrique à une batterie portée par le patient autour de la taille. D’une autonomie de 4 à 5 heures, cette dernière sera rechargeable entre autres sur un allume-cigare de voiture ou le réseau électrique de son domicile.

A long terme, des piles combustibles d’une durée de 12 heures seront proposées au malade. Notez également que l’organe artificiel a une durée de vie de 5 à 9 ans.

Bien loin de résoudre tous les problèmes du don d’organe, cette initiative laisse à penser que la médecine et la recherche médicale pourra encore bien nous surprendre dans les années à venir…

Une fois les tests précliniques sur des bovins validés, les premiers essais pourraient avoir lieu dès 2011 dans 6 hôpitaux de France. Si les résultats sont concluants, le premier organe artificiel pourra battre dans le cœur des hommes pour une valeur de 150 000 €… Pas cher pour une vie ^^

Discussion

4 Réponses pour “Premier coeur artificiel en 2013”

  1. Franchement impressionnant! 900 grammes, cela me paraît assez lourd tout de même par rapport à la masse d’un vrai coeur (je dirais moins de 500 grammes?).

    Et en terme de rejet?

    Merci pour cette news!
    Romain

    Publié par Romain Carpentier | 11 juin 2010, 9 h 24 min
  2. On n’arrête pas la technologie!!

    Publié par webmark | 11 juin 2010, 10 h 40 min
  3. L’avenir ce ne sera pas des dispositifs électroniques mais la reconstruction des organes à partir de cellules souches je pense. Ca prendre du temps mais un jour on saura nous reconstruire (enfin pour ceux qui auront les moyens).

    Publié par Gilles (Objectifs Liberté) | 29 juillet 2010, 23 h 09 min
  4. Oui les cellules souches sont tres tres prometteuses, mais ce n’est vraiment pas pour tt de suite, et surtout ca pose bp de problèmes éthiques !
    En attendant profitons de ce que l’électronique nous offre !

    Publié par Vincent | 31 juillet 2010, 18 h 21 min

Laisser un commentaire