//
Vous lisez...

Cancérologie

Cannabis et cancer du testicule

Le Figaro nous informe que Stephen Schwartz et son équipe du Fred Hutchinson Cancer Research Center de Seattle (Washington, Etats-Unis) ont découvert que les fumeurs réguliers de cannabis ont un risque augmenté de 70 % d’avoir un cancer du testicule, selon un article paru dans la revue Cancer.

Les chercheurs ont demandé à 369 hommes de 18 à 44 ans, ayant un cancer du testicule, quelle était leur consommation actuelle et passée. Ils ont comparé leurs réponses avec celles de 979 hommes en bonne santé.

Ceux qui fument des joints de haschich au moins 1 fois par semaine depuis leur puberté auraient 2 fois plus de risque de voir se déclarer un cancer du testicule que les hommes n’en ayant jamais fumé.

Cette étude soulève de nombreuses interrogations. Tout d’abord, le lien cannabis-cancer le plus fort serait celui des tumeurs germinales. Or, ces cancers se manifestent surtout dans l’enfance, avant l’âge de 7 ans.

À l’inverse, les plus fréquents des cancers du testicule – les séminomes – surviennent à partir de 35 ans et jusqu’à 60 ans. Ces hommes auraient largement eu le temps d’accumuler une exposition très notable au cannabis. Mais la fréquence de ces séminomes qui «poussent» lentement n’a aucun lien statistiquement significatif avec l’usage du cannabis.

Des informations un peu contradictoires mais qui doivent alerter nos jeunes hommes ! Rappelons par ailleurs que même si le lien entre le cancer du testicule et la consommation de cannabis n’est pas formel, cette consommation a d’autres effets secondaires qui ne sont pas beaucoup plus joyeux : cancers du poumons, maladies cardio vasculaires, troubles psychiatriques… faites vos jeux !

Discussion

10 Réponses pour “Cannabis et cancer du testicule”

  1. Bonjour, encor un tas de connerie sur le cannabis ( risque de cancer au poumons, testicule et autre… ) le Cannabis existe depuis toujours et dans le temp d’avant les gens en fumai, cette plante a un potentiel medicinale, apres que certaine personne coupe/transforme cette plante, La ! Oui il y a danger ne croyer pas a tout cette propagande de M**** Beaucoup plus de personnes fument des cigarette qui elle sont un danger pour la santé et en vent libre (coupé du shit avec du cannabis n’est pas recomander ! )  sur ce bonne journée

    Publié par mafia | 12 mai 2009, 12 h 45 min
  2. Tu choisis vraiment ce qui t’arranges : Tu dis que le cannabis est une plante médicinale tout en n’acceptant pas qu’elle puisse avoir un effet néfaste.

    Ce billet n’est pas de la propagande contre le cannabis, c’est simplement le résultat d’une étude.
    Je comprends que les résultats ne te plaisent pas mais ce n’est pas une raison pour être agressif.

    Quant aux risques liés au cannabis, (bien que tres nettement inferieurs à ceux des autres drogues) ils existent bel et bien…. que ce soit ceux liés aux produits de coupe (verre pilé…,  à la consommation de tabac (sans filtre) ou les risques psychiatrique (schizophrénie…).

    Publié par Vincent | 12 mai 2009, 22 h 50 min
  3. 2 choses
    Tout d’abord “coupé du shit avec du cannabis”. Le shit n’est il pas de la résine de cannabis ?? Si … Je ne comprends donc plus une argumentation qui me paraissait interessante …

    Je ne reviendrait pas non plus sur le commentaire de Vincent qui, pour moi, est l’illustration meme du conflit idéologique portant sur le produit et dont personne n’arrive a s’extraire …
    Il n’y a pas de comparaison cigarette-cannabis a faire, ni meme de comparaison tout court. Il s’agit d’un produit qui a des attraits positifs, d’autres négatifs ; comme tout produit !!
    Au législateur de faire son travail et de se rendre compte que les mesures a l’encontre des consommateurs sont d’aujourd’hui bien exagérées.
    Mais là n’est pas la question …

    Je m’interroge surtout sur le fondé de l’article … Tout d’abord, l’étude scientifique. Selon ce qui est exposé ici,  il s’agirait alors d’ un simple relevé de statistiques qui permettrait de tirer des consequences entre fumer du cannabis et cancer des testicules ??
    Mais, les personnes qui ont consommé du cannabis, et ont été exposé a cette entourage, n’ont elle tout simplement pas eu un autre mode de vie ?? Une exposition au fumées de tabac ?? A consommer de l’alcool ?? A d’autres drogues (de vraies drogues je veux dire) ?? bref … L’étude me parait tout de meme superficielle du fait que ces faits là ne sont pas possible a étudier et sont d’autant plus dur a quantifier.
    [Attention, je ne suis surtout pas en train de faire le raccourci cannabis-drogue dure !! Ce serait mal interpreter  mon propos]

    Enfin, je citerai une petite partie de l’article “Des informations un peu contradictoires mais qui doivent alerter nos jeunes hommes ! Rappelons par ailleurs que même si le lien entre le cancer du testicule et la consommation de cannabis n’est pas formel, cette consommation a d’autres effets secondaires qui ne sont pas beaucoup plus joyeux”.
    Si ça, pour le coup, ce n’est pas de la propagande …
    En schématisant : 1. on vient de découvrir que le cannabis c’est mauvais pour ta santé 2. en fait, on en est pas vraiment sure 3. c’est pas grave, on en profite pour quand meme dire que c’est mauvais 4. qui a parler des attraits positifs ??

    Je reviens ainsi sur mon idée de départ : tout produit a des effets négatifs, et positifs (en général lié au quantitatif)  et qu’il est important de faire la part des choses, en mettant de coté le discours politique, pour une vrais reflexion de point de vue santé, ou meme économique …

    Ps : en parlant d’études scientifiques, il a été prouvé que un fumeur coutait moins cher qu’un non fumeur au cours de sa vie.  Surprenant ?? L’explication tient dans la durée de vie. en effet, le fumeur, mourant plus vite en general que le non fumeur, alors il consomme moins d’indéminité retraites, de sécu et autre car en effet, plus on est vieux et plus c’est cher …
    Idée interessante pour avoir une reflexion sur le sujet, n’est ce pas ??

    Publié par K-nar | 13 mai 2009, 23 h 22 min
  4. Cher K-nar,

    Nous n’avons pas mené l’étude nous même, c’est pourquoi je t’invite à lire ces articles qui en parle, ou à lire directement l’étude. En effet les questions de méthodologie sont souvent au cœur des études médicales et en font toute la pertinence.

    Je pense néanmoins que tu trouveras dans la suite de mon commentaires quelques réponses à tes questions.

    • Bibliographie en francais :

    lepoint.fr
    Ils ont donc questionné 369 habitants de Seattle, âgés de 18 à 44 ans, qui avaient eu un diagnostic de cancer du testicule, sur leur consommation de cannabis, et les ont comparés à 979 hommes en bonne santé. Le risque de cancer du testicule était augmenté de 70 % chez les fumeurs de cannabis au moment du diagnostic par rapport à ceux qui n’en consommaient pas, et il était multiplié par deux pour ceux qui fumaient au moins une fois par semaine et/ou pour ceux ayant une exposition à long terme à la substance depuis l’adolescence.

    nouvelobs.com
    Chaque participant a été interrogé afin de lister l’ensemble de ses comportements potentiellement dangereux (l’alcool et le tabac semble également associé au cancer testiculaire).

    Après prise en compte de l’ensemble de ces facteurs, l’usage de cannabis apparait bien comme un risque supplémentaire sans qu’il soit toutefois possible d’être totalement affirmatif compte tenu du faible nombre de sujets de l’étude. D’autres travaux seront nécessaires pour confirmer ces premiers résultats et les expliciter.

    lefigaro.fr
    «Notre étude n’est pas la première à suggérer que le mode de vie ou l’environnement peuvent être des facteurs de risque pour ce cancer, mais c’est la première qui s’intéresse spécifiquement au cannabis», a déclaré Stephen Schwartz. (…) Le testicule est un des seuls organes du corps (avec le cerveau) à héberger des récepteurs spécifiques du tétrahydrocannabinol, le principe actif du cannabis. La recherche d’un lien entre le cancer de cet organe et l’usage du cannabis se justifiait pleinement.

    • Bibliographie en anglais
    Cannabis doubles testicular cancer riskThe Guardian (U.K.)
    Cannabis linked to testicular cancerThe Independent (U.K.)
    Smoking cannabis ‘increases the risk of testicular cancer’The Daily Mail (U.K)
    Cannabis could cause testicular cancer – studyThe Telegraph (U.K.)
    Cannabis ‘may be linked to cancer’Daily Express (U.K.)
    Marijuana testicular cancer linkBBC News.com
    Weak link between smoking pot, testicular cancer – CBC News.com
    • Concernant le PS :

    Je serais curieux de lire l’étude dont tu parles sur : “le tabac et le cout de la vie”.
    Même si un patient tabagique a une espérance de vie plus courte, le cout pour la société peut largement exploser en cas de cancer du poumon (chimiothérapie, radiothérapie, lit en soins palliatifs), en car d’insuffisance respiratoire chronique (oxygénothérapie à domicile, soins de support, réhabilitation respiratoire… !!) BPCO (bronchite chronique), et toutes les hospitalisations et traitements qui en découlent (plusieurs par an), les consultations en tabacologie, les tentatives de sevrage…

    Non vraiment, j’ai hate de lire l’étude dont tu parles.
    Je comprends que quand on est fumeur on essai de se persuader comme on peut que ce n’est pas grave. Et si en plus fumer c’est bon pour la SECU, alors là c’est bingo ! Si ca c’est pas de la propagande ou même une manière de justifier l’injustifiable.

    Publié par Vincent | 14 mai 2009, 1 h 25 min
  5. En effet, les methodes sont toujours en question …
    Aujourd’hui plus que tout :
    http://www.rue89.com/american-ecolo/2009/05/14/lamerique-ne-veut-plus-de-science-manipulee-politiquement

    Voilà pourquoi je remets en doute assez souvent les conclusion “hative” ou “utile” concernant des expériences sur des sujets comme celui ci.

    Pourquoi autant de thèses contradictoires a l’appui des uns et des autres ??
    Je pense qu’aujourd’hui les discussions ne sont absolument pas basées sur des faits scientifiques honnetes et objectif mais avant tout sur des conceptions idéologiques qui empechent tout avancement …

    Et pour reprendre un exemple pratique, dans cet article, pourquoi avoir tenu a rappeler tout de meme les effets “qui ne sont pas beaucoup plus joyeux” et non pas justement les effets positifs ?? ou alors pourquoi ne pas avoir nuancé les 2 ??

    En effet, ne pas reconnaitre les domages du cannabis relevent de la mauvaise fois. Pour autant l’inverse est vrai aussi …
    Ainsi, et je pense que ce reproche reste valable pour la grande majorité des articles sur le sujet. Ils ne sont que des objets de relai d’une information biaisée …

    —————————————————————————

    Le Ps renvoit a cet article, premier article que j’ai pu retrouver sur cette étude ….
    http://www.rue89.com/2008/02/27/les-fumeurs-et-les-obeses-bonne-affaire-pour-la-secu

    Le but de le citer etait avant tout d’illustrer le coté : “on fait dire ce que l’on veut a des expériences” !!

    [ Rue89.com m’est bien utile en ce moment, je l’avoue …]

    Publié par K-nar | 14 mai 2009, 20 h 02 min
  6. – Je suis parfaitement d’accord avec le fait qu’il faut se méfier de plus en plus des informations (pseudo-scientifique) que l’on peut trouver sur le net.
    C’est d’ailleurs pour cela qu’il existe des journaux de référence, avec des comités de lecture… mais même cela n’empêche pas certaines supercheries d’être publiées.

    – Je ne justifierai pas des propos que je n’ai pas rédigés, mais l’idée générale de ce billet était de diffuser une info, et de faire un peu de santé publique au passage.

    – Si une étude est réalisée sur les effets positifs du cannabis nous ne manquerons pas d’en parler.

    – Parfaitement d’accord on peut faire dire ce que l’on veut à une expérience, c’est pour cela qu’il existe des sociétés savantes et des comités de lecture qui valident un article, une étude, une méthodologie, et des résultats. Tout cela est (en théorie) très encadré.
    L’étude dont tu parle est Néerlandaise, publiée par une agence de presse Canadienne. Je ne sais pas ce qu’elle vaut, mais comme le dit très bien l’introduction du l’article dont tu donnes le lien : cette information qui sent le soufre…

    Publié par Vincent | 14 mai 2009, 23 h 55 min
  7. Site d’informations sur le cannabis, ses effets, le dépistage du cannabis grâce à un test urinaire et un test salivaire, l’état des lieux du cannabis en entreprise et du cannabis chez les jeunes. Un site pour la prévention du cannabis.

    Publié par myxomato | 8 juin 2009, 18 h 36 min
  8. Je suis enervé! j’en ai marre de lire toute ces betises, donc j’ai un ami de 29a qui ne fumait pas ne buvait pas, sportif…il a retrouvé mort sur le parking de son travail, compte rendu du medecin une mort subite…
    un autre ami 36 ans fume du tabac de l’age de 15ans a 25ans aujourdhui il est toujours sous chimio, il est atteind d’un cancer de la gorge alors l’explication du medecin ca serait du a la pollution…
    bref regardez autour de vous, faites vous votre propre opinion…tant qu’une etude serieuse sur le cannabis n’est pas vu le jour.
    et si vous voulez voir les desastres de l’alcool, qu’on parle peu,a si on nous matraque qu’il ne faut pas boire au volant…
    faites un petit tour en addicto dans les hopitaux et vous allez voir le desastre de notre chere ami l’alcool

    Publié par Matthieu Campo | 21 août 2009, 16 h 24 min
  9. Je n’ai jamais fumé de cannabis de ma vie. Je consomme très peu d’alcool et pourtant déjà deux cancer du testicule a 35 ans.
    ce n’est pas que je veux démonter cette étude mais il faut prendre toute cette étude avec précaution et ne pas prendre de conclusions hâtives.

    Publié par nemrod54 | 17 novembre 2009, 21 h 27 min
  10. @ Nemrod54 : Vous avez raison : il faut prendre cette étude avec précaution, mais il faut comprendre qu’elle vise à mettre en évidence un facteur de risque.
    Quand on a un cancer, il y a des facteurs de risques évitables et d’autres inhérents à la personne qui ne sont pas modifiables…
    Je pense que vous êtes mieux placé que moi pour comprendre qu’on doit tout prendre en considération pour éviter ça…

    Publié par Raphaelle | 18 novembre 2009, 11 h 52 min

Laisser un commentaire