//
Vous lisez...

Cancérologie

Cancer du sein : la peur du dépistage…

cancer-seinLa découverte, depuis les années 90, de mutations génétiques prédisposant au cancer du sein a bouleversé la prise en charge de cette maladie.
Il existe en effet des mutations connues sur le code génétique qui sont de véritables prédispositions génétiques au cancer du sein et qui obligent les patientes à se faire suivre de très près.

La prise en charge de ces patientes atteintes d’un cancer du sein est donc améliorée car le diagnostic est plus précoce…. mais, de nouveaux dilemmes sont apparus : qui dépister ? quand ? et pour quoi faire ?
Rappelons toutefois que le couperet ne tombe pas une fois le gène trouvé, il s’agit d’une probabilité et non pas d’une certitude ! N”hésitez pas, le dépistage du cancer du sein est mis en place pour votre santé, et pour prévenir aggravation d’une maladie déja bien trop fréquente.

Pour celles qui n’ont pas de prédisposition, nous rappelons que le cancer du sein (le plus fréquent des cancers de la femme) touche 1 femme sur 10.

Entre 50 et 74 ans, âge où les femmes sont les plus exposées à ce type de cancer, il faut faire une mammographie tous les 2 ans, examen de dépistage efficace, peu coûteux, non douloureux qui peut vous sauver la vie.

Le dépistage du cancer du sein est simple, rapide et efficace.
Un cancer du sein dépisté et traité rapidement a un bon pronostic.


Discussion

3 Réponses pour “Cancer du sein : la peur du dépistage…”

  1. Le dépistage est un moment clé, souvent très appréhendé, je crois qu’il y a encore beaucoup d’efforts à faire à ce sujet. Nous essayons de sensibiliser tous les visiteurs de Parle Avec Elles dans ce sens

    Publié par Cécile | 27 avril 2009, 10 h 16 min
  2. En effet le dépistage du cancer du sein est le moment clé, ce qui est dommage c’est que soit les femmes le font trop soit elles ne le font pas assez…
    Le dépistage prend quelques minutes, ne fait pas mal, est remboursé par la sécu et permet d’éviter bien des problèmes…

    Publié par Vincent | 27 avril 2009, 20 h 39 min
  3. Oui, c’est vrai que cela est rapide et je trouve bien que ce soit un homme qui en parle 🙂

    Publié par Sophie | 28 avril 2009, 9 h 54 min

Laisser un commentaire