//
Vous lisez...

Nutrition

Alli, 1 mois après…

AlliDepuis sa commercialisation on se l’arrache, on la veut, on la paye coute que coute ! Sa sortie remarquée le 6 mai a conquis pas moins de 160 000 personnes en France ! Cela représente quelque chose comme 1000 boites toutes les heures.

Pendant que vous pensez maigrir, dites vous que le laboratoire qui produit Alli, a pour objectif de vendre 250 000 boites à 60 euros soit un chiffre d’affaire record de 13 millions d’€!! A l’heure de la crise ça me parait vraiment abusé de profiter du rêve de minceur de millions de personnes à l’aube de l’été pour engendrer un tel profit. Et puis comment faire confiance à un labo qui détourne la voie française en passant par l’Europe pour faire distribuer en vente libre la pilule Alli qui n’aurait jamais été autorisée par l’AFSSAPS…?

Notez également que son efficacité reste très limitée : seules 20% des personnes qui prennent Alli maigriront effectivement et ne perdront pas nécessairement le poids promis sur la boîte ! Par ailleurs, il s’agit d’une forme homéopathique d’un médicament bien connu des nutritionnistes et des endocrinologues, qui sont utilisés dans des cas trrrrrès précis.

La semaine dernière en consultation, j’ai vu une patiente qui voulait que je lui prescrive la pilule Alli, j’ai refusé. Elle l’a achetée malgré tout et me rapportait des diarrhées insupportables quand elle mange de la bolognaise… Maintenant elle ne la prend que quand elle mange des frites !!! Devniez si elle a maigri…
Comment faire comprendre à cette patiente comme à la majorité des gens qui achète Alli qu’il n’y a pas moyen de maigrir autrement qu’en modifiant son régime alimentaire, c’est abuser des gens que de leur promettre le contraire…