//
Vous lisez...

Grossesse

Pas d'anti-inflammatoires non stéroïdiens après 5 mois de grossesse !

Afssaps rappelle que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont contre-indiqués à partir du début du 6ème mois de grossesse, quelle que soit leur voie d’administration (comprimé, gélule, gel, crème ou pommade…).

ains-pendant-la-grossesseLes AINS sont des produits de synthèse avec une action anti inflammatoires mais sans action stéroïdienne. Les AINS sont des médicaments très régulièrement utilisés en médecine, je cite entre autre : ibuprofène (advil), aspirine, voltarène, profenid… Certains d’entre eux peuvent même être délivrés sans ordonnance.

L’Afssaps rappelle qu‘à partir du début du 6ème mois de grossesse, la prise d’AINS par la femme enceinte peut avoir des conséquences graves voire mortelles, pour le fœtus ou le nouveau-né. Le risque est surtout cardiaque (risque d’insuffisance cardiaque) et rénal (risque d’insuffisance rénale) mais peut à l’extrême entraîner le décès du bébé avant ou après la naissance.

L’Afssaps rappel que toutes les voies d’administration sont contre-indiquées, l’utilisation d’AINS en pommade (voltarene gel, nifluril…) est aussi contre-indiquée !

De manière générale, l’Afssaps recommande aux patientes enceintes de demander conseil à leur pharmacien avant toute automédication.

Source, communiqué de presse de Afssaps :  Rappel : pas d’AINS dès le 6ème mois de grossesse

Crédit photo by ~humon

Discussion

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire