//
Vous lisez...

Prévention

Journée mondiale contre l’accident vasculaire cérébral : Agir contre les AVC !!

Dans le cadre de la Journée mondiale contre l’accident vasculaire cérébral qui a eu lieu le 29 octobre, intéressons nous à cette pathologie qui est la première cause de handicap de l’adulte en France, la 1ère cause de décès chez les femmes et la 2nde cause de démence après la maladie d’Alzheimer.

avc150 000 personnes frappées chaque année d’une attaque cérébrale en France, et il semble évident qu‘une prévention bien conduite aurait pu éviter l’accident ou qu’une prise en charge précoce en aurait réduit les séquelles.

Durant cette journée plusieurs manifestations organisées conjointement par le ministère de la Santé, des sociétés savantes et des hôpitaux, visent à faire connaître les mesures simples qui pourraient réduire ce drame qui frappe nombre de familles. Ces mesures résident dans le simple fait de contrôler strictement les facteurs de risques cardio-vasculaires.

Selon plusieurs études, le contrôle de l’hypertension et du diabète réduirait le risque d’AVC de 44%, non négligeable n’est ce pas !
Les symptômes sont multiples car l’artère qui se bouche dans le cerveau peut se trouver aussi bien sur une aire qui contrôle le mouvement que sur une aire qui contrôle le langage. Je vous laisse imaginer que les séquelles sont donc toutes aussi variées et invalidantes : paralysies, troubles du langage, troubles de déglutition…

Lorsque certaines conditions sont remplies certains patients peuvent bénéficier d’une thrombolyse, c’est à dire l’injection d’un produit qui peut aider à «dissoudre» le caillot. Aujourd’hui, seulement 1% des malades bénéficient d’une thrombolyse alors que 15% au moins rempliraient les critères pour la recevoir : problèmes de moyens, problèmes d’information des patients…

A noter qu’avec le vieillissement de la population, une augmentation des AVC de l’ordre de 28% est attendue pour 2020… On n’est jamais trop prudents donc : on contrôle son risque cardio-vaculaire et on consulte son médecin régulièrement pour se faire dépister !