//
Vous lisez...

Epidémie

Les généralistes vont pouvoir vacciner ! offre soumise a condition…

Alors que l’épidémie de grippe A commence à marquer le pas, Roselyne Bachelot a annoncé mercredi dernier le début de la vaccination pour les personnes non prioritaires. La population concernée est de quelque 40 millions de personnes, et l’envoi des bons s’étagera jusqu’à «fin janvier».
La ministre de la Santé a également précisé que les médecins libéraux pouvaient déjà obtenir des vaccins pour les personnes isolées, ajoutant qu’elle souhaitait que le dispositif de vaccination soit «le moins figé possible».

Roselyne Bachelot a ainsi déclaré : « Nous avons ouvert la possibilité à des médecins, sous réserve qu’ils soient rattachés à un centre de vaccination et y aient fait au moins une vacation, de vacciner leur patientèle isolée et à mobilité réduite ».

Il est en effet difficile d’expliquer à nos patients, insuffisants respiratoires trainant leur bouteille d’oxygène qu’ils doivent aller faire la queue dans les centres de vaccination…Les doses sont stockées dans des glacières pour une durée maximale de 3h. Certains departements sont déjà à l’essai pour cette vaccination à domicile tant attendue notamment la normandie…

La vaccination à l’approche des fêtes, parlons en :
La ministre de la Santé et Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, ont détaillé le calendrier d’ouverture des centres de vaccination pour les fêtes de fin d’année. Ceux-ci devraient être fermés les 25 et 26 décembre et les 1er et 2 janvier.
Les bons de vaccination ont commencé à être envoyés aux adultes non prioritaires. Cette dernière phase de la campagne vise d’abord les adultes les plus jeunes.