//
Vous lisez...

Epidémie

Une victime de la grippe aviaire au Vietnam

grippe-aviaireUne femme de 23 ans est décédée après avoir contracté le H5N1 au nord du Vietnam, premier décès de l’année dans le pays dû à cette souche hautement pathogène de la grippe aviaire.
La victime « est morte à 14H30 samedi », a indiqué à l’AFP Nguyen Hong Hanh, directeur de l’hôpital de la province de Quang Ninh où elle était traitée.
« Elle et sa famille avaient eu des contacts avec des poulets malades de la grippe aviaire« , a-t-il poursuivi.
Depuis le début de l’année, le Vietnam avait recensé trois contaminations humaines à la grippe aviaire, toutes au nord du pays.
Une petite fille de huit ans a récupéré. Le troisième malade, un homme de 32 ans, est lui toujours hospitalisé à Hanoï.
Ce nouveau décès porte à 53 le nombre de morts dus au H5N1 dans le pays communiste depuis fin 2003.
Le Vietnam est, après l’Indonésie, le pays qui affiche le plus lourd bilan humain de la grippe aviaire depuis qu’elle a fait sa réapparition en Asie du Sud-Est.
Selon des chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui ne tiennent pas encore compte du dernier décès vietnamien, le H5N1 a tué 254 personnes à travers le monde depuis 2003.

Rappelons que la psychose en Europe n’a pas vraiment lieu d’être. On avait assisté lors de la 1ere vague d’épidémie, à une ruée vers les pharmacies dévalisées en anti viraux le Tamiflu, qui n’est d’une efficacité que modérée contre les virus de la famille de la grippe. On ne connait pas parfaitement les modes de contamination mais on sait qu’il faut un contact étroit avec des animaux malades. Ces situations sont fréquentes en Asie, ce qui est d’autant plus dramatique que la densité de population est tres forte.