//
Vous lisez...

Coup de coeur

Un «bus santé» dans la campagne picarde

bus santéOn ne vous le cache pas : la France rurale manque de médecins. Pour voir un généraliste, certains doivent faire des kilomètres ; d’autres attendent des mois une consultation spécialisée.

Je lisais le Figaro qui consacre un article fort intéressant sur l’existence d’une unité mobile visant à pallier au manque de médecins dans les zones rurales. Il existe désormais un cabinet médical mobile, le «bus santé», qui sillonne les petites routes de Picardie, la région française la plus déshéritée en médecins.
La crise démographique est d’autant plus préoccupante que, dans cette région, beaucoup d’indicateurs sanitaires sont à l’orange, voire au rouge. Le taux de surpoids des Picards est bien supérieur à la moyenne nationale, tout comme le nombre de cas de diabètes de type 2. Sans compter la surmortalité par cancers du sein et de l’utérus, maladies cardio-vasculaires, pathologies associées au tabac ou à l’alcool…
A l’intérieur du « bus santé », tout est prêt pour accueillir les patients. Le véhicule a été minutieusement aménagé, avec, d’un côté, un local secrétariat-infirmerie, de l’autre, un cabinet médical avec table d’examen.
Pour l’heure, le praticien est en cours de recrutement. Mais le tandem infirmier-assistante sociale peut déjà rendre de fiers services.
Daniel Tourbe, président de la Mutualité de Picardie, qui coordonne l’opération, souligne que « le bus n’est pas là pour remplacer les médecins, mais pour compléter ce qu’ils n’ont pas le temps de faire ».

Espérons que cette expérience pilote tende à se généraliser et que les patients seront d’autant mieux pris en charge qu’ils seront vus plus régulièrement par des personnels médicaux et para médicaux. Des volontaires pour consulter dans le bus santé ?