//
Vous lisez...

Assurance maladie

Trou de la Sécu : 10 milliards en 2008, 18 milliards en 2009, et moi, et moi, et moi !

+ 700 millions d’euros par rapport à l’an passé. Et voila que, le déficit du régime général de la Sécurité sociale pour 2008 s’est établi à 10,2 milliards d’euros.
Pour 2009, le ministre du Budget Eric Woerth table sur un déficit prévisionnel «aux alentours de 18 milliards d’euros».

Motif principal: «le rythme soutenu des départs à la retraite des générations du baby-boom».

Que dire ? Que faire ?… Simplement constater impuissant ?

Pour fréquenter quotidiennement plusieurs acteurs du système de soins français, j’ai l’impression que tout le monde se sent concerné (bien que dans les faits ce soit légèrement différent) et que la sécu elle même fait ce qu’elle peut pour punir les fraudeurs.
A lire les chiffre ci-dessus cet effort collectif semble loin d’être suffisant. La y pourra t’elle quelque chose ? ou faudra t’il attendre la tenue d’états généraux de la santé (réclamé de longue date par tous les professionnels de santé)

Parler de 18 milliards l’an prochain (c’est à dire presque le double) alors que tout est mis en place pour limiter cette hémorragie, n’est ce pas s’avouer vaincu ? Alors que notre système de santé est considéré comme le meilleur du monde, serait-il à saturation ? Allons nous devoir renoncer à nos acquis sociaux ?

Que la génération du baby-boom parte à la retraite est un fait. Cela participe très fortement à l’augmentation du trou de la sécu : + 1 milliard pour la branche vieillesse.
A se projeter un peu, j’imagine que si les dépenses de santé suivent la courbe démographique de cette génération (qui commence seulement à être à la retraite), il est clair que nous allons droit dans le mur (ou dans le trou) !

En même temps, grâce à la politique gouvernementale des années 80-90 visant à fermer les vannes des études de médecin et à compter sur les départs en retraite, il n’y aura bientôt plus assez de médecins en activité…et qui dit plus de médecin, dit une réduction des dépenses de santé… Ouf, ils avaient anticipé la crise ! 😉

En savoir plus : liberation.fr