//
Vous lisez...

Coup de coeur

Théorie hygiéniste : la claque aux maniaques !

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par le Pr Kelly de l’université d’Aberdeen (Grande Bretagne) a démontré sur des porcelets qu’une trop grande propreté n’est pas propice à la bonne santé. Un environnement trop aseptisé empêcherait le développement des défenses face à certaines maladies. Oh rage, Oh désespoir… Moi qui vient de faire l’acquisition de lingettes super nettoyante, anti bactéries… Pfffff

L’expérience : les chercheurs ont utilisé trois groupes de dix-huit porcelets et les ont placés dans des environnements différents.
Le premier groupe a vécu de façon habituelle, libre d’aller se rouler dans la boue, ses excréments et ce qui lui plaît.
Le second a vécu normalement mais sans avoir le droit de sortir.
Le troisième groupe a vécu de façon isolée et a reçu des antibiotiques.
Tous ont été tués à des âges différents pour étudier leur flore intestinale.

Les cochons du premier groupe avaient une flore intestinale plus riche en lactobacilles, des bactéries connues pour faire barrage à d’autres bactéries pathogènes. La proportion diminue avec le degré d’isolement.
L’équipe a également mis en évidence la surexpression de certains gènes de l’immunité en fonction de l’exposition à la crasse.

Cette étude est la première à établir un lien entre hygiène excessive et maladie. Les chercheurs suspectaient depuis longtemps une hygiène trop grande de favoriser l’apparition d’allergies ou de pathologies comme la maladie de Crohn. Sans l’accès à certaines bactéries, l’organisme humain est incapable de produire des défenses immunitaires contre certaines pathologies. C’est l’argument de vente de certaines firmes de produits laitiers qui vantent les mérites de leur boisson sur le renforcement du système immunitaire alors qu’ils vendent tout bêtement des lactobacilles (exemple actimel ou equivalent…)
Au total, mieux vaut laisser les enfants manger de la terre et sucer leur tétine après une chute au sol (toutes proportions gardées bien sûr)… Arf, ça remet pas mal de choses en questions pour moi, grande allergique…