//
Vous lisez...

Prévention

Tatouage au henné : attention danger !

Difficile de résister aux sirènes de ce joli petit tatouage cet été quand vous serez dorés comme des abricots ! Une petite fleur, un motif tribal… Bien des idées qui paraissent aussi jolies qu’anodines sauf qu’il n’en est rien !

Cette année encore, faites attention à votre peau : des complications de cette pratique sont régulièrement rapportées, bien que rares dans l’absolu. Leur nature évolue au fil des années, en fonction des composants de l’encre.

L’introduction d’un pigment exogène dans le derme n’est pas sans risque :

  • eczémas de contact après tatouage temporaire au henné,
  • association avec un mélanome,
  • contre-indications à l’IRM pour les tatouages à l’oxyde de fer,
  • risque de transmission bactérienne ou virale liées au dermographisme… et j’en passe

Les tatouages noirs éphémères, principalement proposés aux vacanciers durant l’été sont en vogue en raison de leur grande longévité.
Les agents colorants utilisés pour faire tenir le tatouage peuvent également conduire à une polysensibilisation allergique  irréversible, notamment à des caoutchoucs, à des colorants vestimentaires et à des teintures capillaires permanentes.

Alors, reflechissez y a 2 fois, je m’adresse surtout a vous mesdemoiselles qui auront un jour besoin de cacher leurs cheveux blancs… Tatouage ephémère pour allergie irréversible… Mieux vaut un bon décalco malabar 😉