//
Vous lisez...

Médecine

Tabagisme passif : la polémique !

Quelques jours après la journée sans tabac, c’est sans surprise que les propos du pneumologue Philippe Even relativisant les effets nocifs du tabagisme passif ont suscité un déluge de réactions, pour la plupart hostiles.

Voici quelques éléments qui vous convaincrons, si vous ne l’etes pas déjà, des effets nocifs du tabagisme passif :

  • Le ministère de la Santé, indique que « la nocivité du tabagisme passif n’est plus à démontrer », ajoutant que la fumée passive serait responsable de cancers, d’infarctus et d’accidents vasculaires cérébraux.
  • Notons également que le président de l’Institut national du cancer, le Pr Dominique Maraninchi, a estimé que les «preuves scientifiques» étaient «suffisantes» pour justifier les récentes mesures de santé publique.
  • Le président de l’Office français de prévention du tabagisme, Bertrand Dautzenberg, a confirmé le rôle du tabagisme passif dans le déclenchement de maladies cardiovasculaires, tout en précisant que «les principales victimes du tabac sont incontestablement les fumeurs».
  • Le Monde observe à son tour que les femmes sont de plus en plus victimes du tabac. Selon le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire, la mortalité par cancer du poumon chez les femmes de 40 ans a été multipliée par 4 entre 1984 et 1999.
  • Le Dr Anne-Laurence Le Faou (université Paris-V, Hôpital européen Georges-Pompidou, Paris), précise qu’ il existe un décalage d’environ 30 ans entre le moment où le tabagisme commence à se répandre et le moment où les conséquences pour la santé se font sentir. Le cancer du poumon sera sans doute la première cause de décès chez les femmes dans les années à venir.

L’Institut national du cancer rappelle que « la fumée de tabac contient plus de 4 000 produits chimiques sous forme de particules ou à l’état gazeux. Nombre de ces composants sont toxiques ou irritants, d’autres cancérigènes. La fumée contient également de nombreuses substances génotoxiques ou irritantes, responsables de cancers des tissus avec lesquels elles entrent en contact ».

Autant de raisons et de têtes pensantes qui nous encouragent a arreter de fumer et à ne pas enfumer nos entourages !

Lisez nos autres billets sur le tabac :