//
Vous lisez...

Médicaments

Une pilule contre les facteurs de risque cardiovasculaires

geluleLe Figaro indique en effet que « des médecins indiens viennent de publier sur le site du Lancet les résultats d’un essai réalisé avec une polypill contenant 5 produits actifs contre les maladies cardiovasculaires ».

Ces tests confirmeraient qu’une seule pilule est aussi efficace que la prescription indépendante des 5 médicaments.
Les auteurs, qui ont également présenté ces travaux lors de la conférence annuelle de l’American College of Cardiology à Orlando, en Floride, estiment qu’une telle gélule, prescrite en prévention primaire, pourrait réduire de près de moitié les accidents cardiaques et les attaques cérébrales.

La pilule contient de faibles doses de 3 médicaments contre l’hypertension (12,5 mg de thiazide, 50 mg d’atenolol et 5 mg de ramipril), ainsi que 20 mg de simvastatine (contre le cholestérol) et 100 mg d’aspirine (pour son effet antithrombotique).

L’essai a comparé la polypill à 8 autres protocoles thérapeutiques.
Les résultats ont mis en évidence une réduction du taux de cholestérol quasiment aussi importante chez les personnes traitées par la polypill que chez celles qui avaient pris la statine seule.

Le coauteur de l’étude, le Dr Yusuf, du Population Health Research Institute de l’Université McMaster au Canada, remarque que l’idée que les gens pourraient prendre une simple pilule pour réduire les risques cardiaques multiples pourrait révolutionner la prévention des maladies cardiovasculaires.
Le Dr Benacin, cardiologue à Paris, note que le problème de ce kit, c’est qu’il ne répond pas de manière fine aux problèmes précis de chaque personne. Mais c’est peut-être une solution pour les personnes à risque qui ne suivent pas régulièrement leur traitement.

Restons prudents malgré tout, cette superpilule a surement des résultats prometteurs pour l’avenir mais il ne faut pas perdre de vue que les traitements donnés a l’heure actuelle sont indivudels et adaptés a chaque problème du patient. La promesse fait rêver d’autant qu’elle améliorerait grandement l’observance des patients : moins de comprimés a prendre = moins d’oublis !

  • Via l’American Heart Association (AHA) : http://www.americanheart.org/downloadable/heart/1211152988172MondaySanz.pdf