//
Vous lisez...

Epidémie

Obama déclare la grippe A (H1N1) "urgence nationale"

Alors que les médias français calment le jeu sur la psychose autour de la grippe A,  Barack Obama vient de proclamer un état d’urgence sanitaire aux Etats-Unis concernant l’épidémie de grippe H1N1, après le décès de plus de 1.000 personnes dans le pays depuis le printemps, a annoncé samedi la Maison Blanche.

La déclaration d’urgence, signée vendredi soir, qualifie la situation vis à vis du virus H1N1 « d’urgence nationale ». Elle renforce les capacités des centres médicaux à gérer l’afflux de patients atteints par le virus, en leur permettant de mettre en place des opérations d’urgence sans se conformer à certaines exigences fédérales.

En France les centre médicaux et la campagne de vaccination massive se met progressivement en place avec de plus en plus de réticences de la population vis à vis de ce vaccin. Seuls 17 % des Français envisageraient de se faire vacciner contre la grippe H1N1 alors qu’ils étaient 55 % à la mi-septembre (à lire : Campagne de vaccination Grippe A : réticences ? )

Outre les statistiques, on note dans les cabinets de ville un très forte diminution des questions concernant la grippe A et son vaccin (alors que c’était pluri-quotidien en septembre).

A l’échelle mondiale, la grippe H1N1 est responsable d’au moins 5.000 décès, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Via : AFP — Photo par : BenHeine

%d blogueurs aiment cette page :