//
Vous lisez...

Prévention

Mobilisation européenne pour le dépistage précoce du SIDA

prévention sidaMis à part l’omniprésence de la Grippe A (H1N1), les autorités de santé européennes lancent un cri d’alerte pour un dépistage plus précoce précoce du SIDA. Un dépistage trop tardif (env. 30%) complique la prise en charge, diminue l’efficacité des traitements et pénalise les malades.

Quelles sont les raisons de ce retard au dépistage ? Les patients ont peur d’être stigmatisés, des personnes à faible niveau socio-économique et des migrants qui ne connaissent pas le fonctionnement des systèmes de santé…

La priorité du groupe de travail (nouvellement créé) va consister à se mettre d’accord sur des protocoles communs. Il sera ensuite plus facile de repérer les «recettes qui marchent» dans les différents pays. Les praticiens comptent sur l’arrivée de tests biologiques rapides (réalisés dans le cabinet du médecin généraliste) pour limiter les dégâts du diagnostic tardif.

En attendant la politique commune, il y a une chose fort consensuelle que vous pouvez faire : protégez vous avec un PRESERVATIF (quoi qu’en pense le pape ou Christine Boutin) !!!