//
Vous lisez...

Médecine esthétique

Lipolyse à visée esthétique : Suspension du décret du 11 avril

Le 12 avril 2011, la mésothérapie est interdite dans l’indication de faire fondre la graisse (la lipolyse). Cette interdiction est fondée sur un rapport très négatif de la  Haute Autorité de Santé, HAS, qui y présente des cas de complications de la mésothérapie dans cette indication. Ce rapport peut être retrouvé grâce au lien suivant : has-sante.fr/lipolyse.pdf

Plus de détails et d’explications sur le sujet directement sur le site de la Société Française de Médecine Morphologique et Anti-Agesofmmaa.org/lipolyse

Les Syndicats de médecins généralistes omnipraticiens SNJMG et SAGA-MG ainsi qu’une vingtaine de médecins en nom personnel avaient déposé un recours contre l’ensemble des articles 1 ET article 2 du décret : conseil-etat.fr/2372

Par ordonnance du 17 juin 2011, le juge des référés du Conseil d’Etat a suspendu provisoirement l’exécution de l’ensemble du décret, dans l’attente du jugement des recours qui ont été déposés au fond contre le décret.

Il ne s’agit pour l’instant que de la suspension du décret, mais c’est déjà une 1 ère victoire pour tous les médecins esthétiques qui pratiquent ces actes depuis plusieurs années. A suivre !