//
Vous lisez...

Etudes de médecine

Les syndicats de jeunes médecins rencontrent le Docteur Legmann

Suite aux propositions de ces dernières semaines : Le CNOM brade t’il sa jeunesse ?, l’ensemble des structures représentatives des étudiants et jeunes médecins (ANEMF, CSMF- JM, ISNAR-IMG, ISNCCA, ISNIH, ReAGJIR, SNJMG) ont rencontrées le Docteur Legmann (Président du CNOM) et ont rappelé leur opposition tant sur la forme que sur le fond à ces recommandations, élaborées sans concertation avec les principaux intéressés.

Au cours de cette rencontre, le Docteur Legmann s’est engagé à présenter une résolution revenant sur ces recommandations à l’ensemble de son Bureau. Il s’engage à substituer les recommandations par des mesures non coercitives. Dès lors, le CNOM acceptera un travail en concertation avec les structures jeunes.

La problématique de la liberté d’installation et des déserts médicaux est encore une fois sur le devant de la scène. La démographie médicale est toujours aussi problématique et ne devrait pas s’améliorer dans les prochaines années. Le gouvernement devra travailler avec les syndicats de jeunes médecins pour trouver des solutions à cet épineux problème.

Le développement des maisons de santé pluridisciplinaire depuis quelques années a pour but d’améliorer les conditions d’exercice dans les zones rurales, mais la route est encore longue.

Ces derniers mois j’ai vu plusieurs reportages sur des médecins roumain qui viennent exercer dans les campagnes françaises, avec des conditions d’exercice privilégiées (cabinet neuf, fiscalité avantageuse…) mais à chaque fois l’intégration de ces médecins difficile, et cette solution ne semble pas toujours pérenne.

Caricature par Tis : http://www.phdelirium.com/