//
Vous lisez...

Cardio-vasculaire

Traiter une HTA résistante par dénervation rénale

Les équipes d’Hypertension Artérielle et de Radiologie Interventionnelle de l’HEGP (AP-HP) ont traité pour la première fois, grâce à une nouvelle technique de dénervation rénale.

Une HTA résistante correspond aux patients non encore aux objectifs tensionnels malgré une trithérapie antihypertensive donnée aux doses optimales et incluant un diurétique. Cette situation expose à un haut risque cardiovasculaire et cérébrovasculaire. Le traitement actuel consiste, après avoir éliminé une HTA secondaire et une mauvaise observance du traitement, à poursuivre l’escalade du traitement antihypertenseur. (en savoir plus : HAS)

Une nouvelle technique de dénervation rénale, fondée sur le principe de la diminution de l’activité du sympathique rénal, a été développée pour traiter l’HTA résistante. Elle est en cours d’évaluation par un essai thérapeutique international (Allemagne,Australie, Belgique, France, Pologne, USA).

Impacts répartis le long de l’artère de façon à assurer une dénervation complète sans concentrer l’énergie sur un unique segment artériel

La technique de dénervation rénale consiste à chauffer brièvement le sympathique rénal par des ondes de basse fréquence. La radiofréquence de faible intensité (5-8W) est appliquée au cours de 4 à 6 séquences de 2 minutes dans chaque artère.

Les résultats préliminaires obtenus au cours d’une étude précédente montrent la faisabilité et l’innocuité à moyen terme de la technique, avec des résultats encourageants en termes de réduction de la pression artérielle. Avec un recul plus important, un plus grand nombre de patients, et par comparaison à des patients d’un groupe contrôle, l’essai en cours permettra d’analyser la place réelle de cette technique dans la prise en charge de l’HTA résistante.

Le traitement neutralise sélectivement l’innervation sympathique rénale sans modifier celle des autres organes.

Réduction du tonus sympathique systémique. Activité sympathique musculaire après dénervation chez un hypertendu résistant

La dénervation rénale est donc une solution qui permet de proposer une alternative thérapeutique aux HTA résistante. Bien que chirurgicale et donc comportant un risque inhérent à toute chirurgie, cette technique propose une option vraiment intéressante à bon nombre de patients actuellement en echec thérapeutique.

Sources : Schlaich et al. NEJM. 2009; 361(9): 932-934.
Pr Michel AZIZI – Pôle cardiovasculaire – Hopital Européen Georges Pompidou