//
Vous lisez...

Etudes de médecine

Twitter dans le traitement des conjontivites !

La conjonctivite chez l’enfant est une maladie fréquente, mais heureusement bénigne ! Il est important de faire le diagnostique rapidement et de mettre en place rapidement le traitement et mesures des hygiène adaptés.

twitter oiseau conjonctiviteJe ne suis pas spécialiste en ophtalmologie, mais le hasard a fait que j’ai eu en consultation ces dernières semaines, un grand nombre de conjonctivites chez des enfants. Pour satisfaire ma curiosité, j’ai donc décidé de refaire le point sur ce sujet.

Depuis quelques mois, j’utilise le compte du @BlogDeLaSante sur twitter pour faire ma veille médicale et me tenir au courant de l’actualité. L’utilisation de twitter m’a permis de faire de nombreuses rencontres, en particulier de côtoyer de nombreux confrères, qui n’hésitent pas à « gazouiller » entre 2 coups de sthétos.

Au cours du mois de janvier, j’ai eu a traiter plusieurs enfants atteints de conjonctivite infectieuse (à forte suspicion d’infection bactérienne). Le traitement que j’utilise est assez stéréotypé, et fonctionne correctement. En général il associe, des soins locaux (lavages oculaire), avec un collyre antiseptique (BIOCIDAN x3/J ou VITABACT x4/J), et surtout des antibiotiques locaux.

A l’hôpital (et à la fac de médecine) on avait l’habitude d’utiliser de la RIFAMYCINE (x3/J). C’est une solution qui fonctionne parfaitement mais qui a le gros inconvénient d’être jaune et de tacher le linge (disparait au lavage). J’ai donc pris l’habitude après être passé en pédiatrie d’utiliser chez les jeunes enfants de la CHIBROXINE (x4/J) qui a le gros avantage d’être incolore.

Pendant que je faisais mes recherches sur le sujet, j’ai voulu connaitre les prises en charges de mes confrères, j’ai donc lancé le twit suivant :

Conjonctivite chez l’enfant de 1 an. Vous êtes… RIFAMYCINE ? CHIBROXINE ? ou…

 

J’ai vraiment été très intéressé par les réponses (recus en quelques minutes) qui m’ont été donnés par @DrKoibo, @BaptouB, @phbismuth, @docmamz, @PerrucheG

Leurs réponses m’ont permis d’avoir de bons retours sur l’utilisation du TOBREX (x4 à 6/J) qui d’après les recommandations est indiqué en 1ère intention, et du FUCITHALMIC (x2/J) que je connaissais sans jamais avoir eu besoin de l’utiliser.

> Au final, en cas de conjonctivite infectieuse avec des facteurs de risque d’infection ou des signes de gravité, : 1ère intention des aminosides (TOBREX 0,3 %), cyclines, acide fusidique (FUCITHALMIC) ou de la RIFAMYCINE (avec le probleme de la coloration dont j’ai parlé ci-dessus) peuvent être utilisés.

Les fluoroquinolones (CHIBROXINE 0,3 %), dont le spectre est particulièrement large  doivent être prescrites en 2nde intention ou en cas de forme particulièrement sévère.

Comme pour tous les traitement antibiotiques il est important de poursuivre le traitement jusqu’à la fin (en général 7 jours) pour éviter les récidives et la sélection des germes résistants.

Je vous fait partager ces recherches car elles montre bien que les réseaux sociaux dans le cadre de la médecine et de l’EPP (évaluation des pratiques professionnelles) peut être intéressant (à condition d’avoir confiance et de bien connaitre son réseau) !

Attention : Les médicaments cités ci-dessous ne sont pas cités en référence mais sont uniquement à titre informatifs. Chaque prescripteur est responsable de sa prescription. Seul votre médecin peut décidé le médicament adapté à vous ou à votre enfant !

Edit du 27/02 : Merci à tous d’avoir voté et décidé de l’illustration de ce billet. Caricature faite par Tis.

%d blogueurs aiment cette page :