//
Vous lisez...

Epidémie

Bachelot rassure concernant le vaccin de la Grippe A (H1N1)

Alors que l’épidémie de grippe A à débuté la semaine dernière et que de nombreuses informations contradictoire circule sur la stratégie vaccinale, la ministre de la santé qui s’exprimait devant « Le grand jury » RTL/Le Figaro/LCI, a décidé de faire le point sur le sujet et d’encourager la vaccination contre la la Grippe A (H1N1) en se faisant rassurante sur l’innocuité des futurs vaccins.

  • La technologie des vaccins est « bien connue ». « Nous ne vaccinerons qu’avec des vaccins qui auront subi tous les tests, qui auront subi la procédure d’AMM, d’autorisation de mise sur le marché. Nous avons évidemment des vaccins parfaitement testés pour leur efficacité et pour leur innocuité ».
  • « Les adjuvants qui sont utilisés dans les vaccins – qui ne sont pas de l’hydroxyde d’aluminium mais des émulsions de type huile dans eau – sont des adjuvants qui ont été utilisés à des dizaines de millions d’exemplaires dans d’autres vaccins. Ce sont des produits absolument testés et qui ont fait la preuve de leur innocuité (…) » . Toutes fois les femmes enceintes et les patients immunodéprimés devraient avoir un adjuvant différent.
  • « Nous sommes en train de nous préparer à vacciner l’ensemble de la population, à travers des centres de vaccination, selon les ordres de priorités qui ont été fixés en toute sécurité ».
  • Le nouveau virus A (H1N1) à l’origine de la pandémie est « relativement peu sévère » mais « extrêmement contaminant ».
  • Concernant les 103.000 cas de grippe observés en une semaine en France métropolitaine, 80% sont dus à la grippe H1N1 (pandémique) qui devient le premier virus qui circule de la grippe. D’autant que dans notre pays, l’épidémie de grippe saisonnière n’a pas commencé ».

Voila des déclarations que nous trouvons relativement importantes. Ce qui est certain c’est que les patients qui habituellement se faisaient vacciner contre la grippe saisonnière (>65 ans, le personnel paramédical…) devrons se faire vacciner pour les autre ce sera une vaccination conseillée mais non obligatoire.

La France a commandé 94 millions de doses de vaccin auprès de quatre laboratoires – Sanofi-Pasteur, Novartis, GlaxoSmithKline et Baxter international. 10% seront offert aux pays en développement.

Roselyne Bachelot a précisé que l’achat des seuls vaccins reviendrait à 876 millions d’euros, financés à parité entre l’Etat et l’assurance maladie, pour un budget total de lutte contre l’épidémie de grippe A (H1N1) de 1,5 milliard d’euro.

Grippe H1N1 : Roselyne Bachelot rassure au Grand Jury RTL – écouter l’émission

Via : AFP