//
Vous lisez...

Médecine

Arreter de fumer : c’est possible !

Vous souhaitez arrêter de fumer ? Vous cherchez une motivation pour vous sevrer du tabac ? On ne vous le dira jamais assez : le tabac est nocif pour votre santé !

Je parle d’expérience car je suis ancienne accro, et je n’en pouvais plus d’entendre ces incessants slogans publicitaires, ces messages de prévention et ces incitations permanentes à vivre sainement !
Oui le tabac tue ! Je le savais ! Et pourtant ça ne me dérangeait pas plus que ça pour allumer ma première cigarette.

Je ne vous livrerai pas dans ce message les banalités que vous connaissez tous pour vous motiver. Je vous parlerai en revanche de quelques bénéfices…

En ces temps de crise, sachez que vous économiserez une somme non négligeable : en an, en fumant 3 paquets par semaine, j’ai pu m’offrir un beau voyage au Canada sans me priver de rien. Vous pouvez également penser en sac à mains, ordinateurs, télé plasma… Vous sauvez votre pouvoir d’achat !

On dit qu’arrêter de fumer est synonyme de prise de poids : c’est faux !

Il est fréquent de compenser l’arrêt du tabac par une autre compulsion… Souvent il s’avère qu’on se venge un peu sur le frigo. Sachez toutefois que malgré l’inesthétisme temporaire, ces quelques kilos repartiront bien vite quand vous vous en occuperez : un seul problème à la fois !

Et enfin le bénéfice pour votre santé… On respire mieux, on ne s’essouffle plus pour un oui ou pour un non… Plus de toux, de bronchite ni de rhinopharyngite… La peau s’éclaire et le teint s’illumine…Et vous commencez à vous rendre compte à quel point l’odeur du tabac froid sur les vêtements et sur la peau est infecte. Vous avez enfin l’impression de vous réveiller !
A long terme, vous améliorez votre espérance de vie, diminuez votre risque cardiovasculaire et de maladies cancéreuses du poumon : des notions dont on a tous entendu parler mais qu’on croit très loin de nous…

Alors comment j’ai fait ???? J’ai essayé, et j’ai raté ! Sachez que l’échec fait partie du processus d’arrêt et que plus vous essayez et que plus vous êtes proche du sevrage. Et puis un jour, j’étais plus motivée, j’étais prête, j’avais choisi mon moment et j’ai écrasé cette ultime cigarette.
J’ai ensuite utilisé des gommes à la nicotine pour compenser un peu ce besoin aux moments difficiles (genre après le café !). Le temps a fait son travail… 1 semaine… 2 semaines… chaque jour un victoire de plus…
Et me voila… 2 ans plus tard ! Je vous fait partager mon expérience car elle est vraie et sincère et que cette étape qui me paraissait insurmontable a finalement été surmontée.

Le déclic pour moi : prendre assez recul pour comprendre que je ne ratais rien si je vivais sans cigarette… Au contraire !

Le message médical : faites vous aider ! C’est difficile de se débrouiller seul car vous etes victime d’une addiction. Votre médecin peut évaluer votre état de dépendance et le profil de votre consommation pour trouver la solution qui VOUS correspond !
Si vous avez des questions, sur le sevrage, les traitements, ou si vous voulez nous faire partager votre expérience, postez un commentaire ! Il ne restera pas sans réponse !