//
Vous lisez...

Assurance maladie

Actos et Competact (Pioglitazone) pourraient augmenter les cas de cancers de la vessie

Actos et Compétact, utilisés dans le traitement du diabète, pourraient augmenter les cas de cancers de la vessie. Ces deux médicaments du laboratoire japonais Takeda contiennent de la Pioglitazone.

La Pioglitazone est un antidiabétique oral du groupe des thiazolidinediones (alias glitazones). Déja en 2008, l’ASMR de la rosiglitazone (Avandia), l’autre glitazone commercialisée en France, avait fait couler beaucoup d’encre (a lire : HAS – Commission de la transparence “Ordre du jour” 16 juillet 2008) .

Des signalements récents conduisent à envisager un lien entre une exposition prolongée à la Pioglitazone (Actos et Compétac) entraînerait une augmentation du risque de cancer de la vessie, ce qui pourrait remettre en question le rapport bénéfice / risque de la pioglitazone en traitement chronique chez les patients diabétiques.

L’Affsaps a demandé à la caisse d’assurance maladie d’évaluer tous les patients traités enter 2006 et 2009. Les 1ers résultats seornt connus en juin / juillet.

Si vous suivez par Actos ou Compétact il est important d’attendre les résultats de l’enquete et surtout de consulter votre médecin avant tout changement de traitement !
Je vous rappel a titre informatif qu’a ce jour le tabac est un des principaux facteur de risque de cancer de la vessie (de 25 à 60 % des cancers de vessie dans les pays industrialisés) viennent ensuite, l’age, le sexe masculin, l’exposition professionnelle (exposition aux amines aromatiques : travailleurs de l’industrie chimique, textile, du caoutchouc ou de la métallurgie)…

Les avis des experts de l’Affsaps divergent sur la question d’une  suspension immédiate ou non, comme en attestent les vidéos de leurs débats sur le site de l’agence.