//
Vous lisez...

Don d'organe

La 3e greffe de visage, c’est fait !

greffe du visage3 ans après la première greffe du visage, réalisée à Amiens sur une patiente défigurée par son chien, une nouvelle opération de ce type a été réalisée à l’hôpital Henri Mondor de Créteil par l’équipe du Pr Lantiéri. (où j’ai aussi été externe ! cocorico !)

L’opération, qui a eu lieu sur un homme de 28 ans défiguré par un coup de fusil a duré 17 heures et s’est bien déroulée. Elle s’est achevée au petit matin après avoir mobilisé une quinzaine de chirurgiens et, au total, près de 50 personnes.
Il s’agit de la 5è greffe du visage au monde. La France en a déjà réalisé trois et le Pr Lantiéri en est déjà à son deuxième succès. Il avait en effet offert un nouveau visage à ce patient atteint d’une maladie génétique rare qui lui déformait entièrement la face par la formation de tumeurs sous cutanées de gros volume.
Le chirurgien indique  que la greffe a consisté à donner de nouveaux os, muscles, nerfs et vaisseaux prélevés sur un donneur

Des résultats encourageants qui font de la France une référence en la matière. 3 patients sont en attente de dons à Créteil, à Lyon et Amiens, ils sont 5.

Le Pr Devauchelle, à Amiens, déclare à ce propos : « Nous rencontrons de très grandes difficultés avec les familles. En France, chaque année, un millier de corps sont donnés à la science alors qu’il en faudrait trois fois plus. Et puis, si faire don d’un cœur ou d’un foie est déjà un acte difficile pour les familles, un visage, c’est bien plus violent. Nous essuyons de très nombreux refus ».

Nous en reparlerons à d’autres occasions mais sachez que concernant le don d’organe, nous sommes tous donneurs présumés, si vous refusez de donner vos organes après votre mort, faites le savoir à votre entourage et incrivez vous sur le registre des refus. La greffe de visage est encore exceptionnelle par la diffuculté du geste technique mais également par l’absence de donneurs… Alors pensez-y…